samedi 28 janvier, 2023

Le Helder part en p’tits bouts

Le mobilier du bar-pizzeria du haut de la Rue Nationale a été vendu aux enchères ce mardi.

C’était la der du Helder. Pour dire adieu au célèbre bar-pizzeria du haut de la Rue Nationale avant sa fermeture puis sa démolition dans le cadre de la réhabilitation du secteur, une vente aux enchères était organisée dans l’établissement ce mardi après-midi afin de vider les lieux de leur mobilier et accessoires. Sous la houlette de François Odent et de l’Hôtel des Ventes Michel Colombe de Tours, 200 lots étaient ainsi proposés à la grosse centaine de personnes venue remplir une dernière fois ce lieu « mythique » de la vie Tourangelle comme l’a rappelé le commissaire priseur en préambule.

Pendant deux bonnes heures, professionnels et particulies présents se sont donc répartis des objets tous plus insolites les uns que les autres (mais souvent utiles) : chaises, frigos, congélateur, mobilier de terrasse, sceaux à champagne, sous-verres, saladette, guéidon, enseignes, objets publicitaires (souvent d’une grande marque de bière ou de soda), ardoises de présentation, machine à galçons ou à chantilly… Il y en avait vraiment pour tous les goûts de 10 à 900€ hors frais (même si certains n’intéressaient personne).

Au moment de notre départ et après la vente de 130 lots, plus de 11 000€ avaient déjà été récoltés dans une ambiance rythmée (30 secondes à une minute par enchère, rarement plus) avec un des respnsables de la vente courant partout dans l’assistance et tentant de la faire rire avec des blagues souvent assez étranges… .

« Ca ne me parait pas très animé… » nous a glissé pendant la vente Jérôme, serveur ici depuis 11 ans et qui assistait là à la première vente aux enchères de sa vie. « Je ne suis pas vraiment ému. Du moins pas encore » ajoute-t-il. « Je travaille toujours ici. Le bar a fermé mais c’est nous qui avons par exemple préparé les lots pour la vente. C’est une fois vide que ça fera bizarre ». Et ce moment arrivera vite : dès ce mercredi, les dizaines d’acheteurs différents qui ont remporté les enchères sont invités à récupérer les plus grosses pièces sur le site (certains se sont vraiment fait plaisir !). Que fera Jérôme ensuite ? Il ne le sait pas encore, il veut prendre du temps pour passer à autre chose. Parmi les habitués des lieux, il ne sera pas le seul, mais certains en auront un petit bout à la maison.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !