Radars automatiques : une hausse des flashs en Indre-et-Loire

En termes de sécurité routière, l’année 2022 est marquée par un bilan contrasté en Indre-et-Loire : moins d’accidents et moins de blessés mais plus de personnes tuées (36 morts en 12 mois, surtout pendant le printemps). On constate par ailleurs une nette hausse des infractions traquées par les radars automatiques du département (41 machines, la plupart concentrées sur la vitesse mais on en compte aussi 10 qui flashent au feu rouge et 2 sur des passages à niveau).

Au total, les appareils se sont déclenchés plus de 200 000 fois sur les 12 derniers mois, sachant que 10% des infractions relevées l’ont été par des voitures équipées de radars embarquées, ces véhicules récemment arrivés sur le territoire et conduits par des entreprises privées : on en compte une vingtaine actifs en Touraine. Ce chiffre est en augmentation car en 2021 les chiffres nous ayant été communiqués faisaient état de 142 000 flashs, hors voitures banalisées (217 900 en 2020). Des données qui dans tous les cas n’intègrent pas les contrôles inopinés des forces de l’ordre.

Concernant les radars fixes, c’est – une fois de plus – le radar discriminant placé sur l’A10 à Tours qui a eu l’activité la plus importante. L’an dernier, la machine située à Tours-Nord a flashé 32 933 véhicules (camions, voitures, motos…) dans cette zone limitée à 90. Cela fait une moyenne de 90 excès de vitesse constatés chaque jour de l’année, soit plus de 3 par heure.

Plus loin derrière, le 2e radar le plus actif d’Indre-et-Loire est placé sur la D943 près de Loches à Bridoré. La zone est limitée à 70 et 23 502 personnes s’y sont fait surprendre en excès de vitesse.

En troisième position on trouve un autre radar de l’A10 : celui situé dans l’autre sens (Bordeaux-Paris), qui a réalisé 21 604 flashs sur l’année, là-encore pour des véhicules à plus de 90km/h.

Enfin, le top 4 -rigoureusement identique à celui de 2021 – est complété par le radar de l’ex-Nationale 10 à Auzouer-en-Touraine. La machine placée dans le sens Amboise / Château-Renault s’est déclenchée 13 311 fois en 2022 (18 000 l’année précédente). A noter que pour l’instant, aucune nouvelle installation de radar n’est annoncée en Indre-et-Loire. Par ailleurs, ces derniers jours, on a appris que des opposants à la réforme des retraites avaient coupé l’alimentation électriques de certains dispositifs dans le cadre de leurs actions. Une sorte « mise en sobriété » selon leur argumentaire.

À lire sur Info Tours

Suivez l'actualité en temps réel

Météo

TOURS Météo

Recherche

StorieTouraine - L'actu en résumé

Inscription à la newsletter

Agenda