mardi 28 juin, 2022
  • La Gloriette
  • AZG

7 bonnes raisons de profiter de la saison 5 de Noël au Pays des Châteaux en Touraine

En 2020 tout était prêt mais les guirlandes sont restées éteintes. Forcés de fermer pour cause de 2e vague Covid, les châteaux d’Indre-et-Loire n’ont pas pu dévoiler leurs décors de fête. Ils se rattrapent 12 mois plus tard avec la 5e édition de Noël au Pays des Châteaux, événement porté par l’Agence Départementale du Tourisme et réunissant la Cité Royale de Loches, Villandry, la Forteresse Royale de Chinon, Azay-le-Rideau, Amboise, Langeais et Chenonceau. 7 monuments qui se garnissent de sapins, de tables majestueuses ou de décors hivernaux tout en multipliant les animations familiales dans le but d’attirer les touristes ou de séduire les gens du coin qui veulent voir leur patrimoine local sous ses plus atours.

Depuis sa création, la manifestation a toujours vu sa fréquentation progresser fortement : plus de 100 000 entrées en 2019, et l’ambition de vendre au moins 110 000 billets pour cette fin d’année 2021. Pour y arriver, quelques nouveautés dont une série de nocturnes jusqu’à 20h ou 21h (avec restauration, visites guidées ou spectacles) mais aussi une carte vendue 4€ par les offices de tourisme et qui offre des réductions à la caisse des châteaux pour celles et ceux qui voudraient faire un rallye de Noël entre les bords de Loire, du Cher, de l’Indre et de la Vienne (+ un rabais de 10% dans les boutiques).

Ça vous dit ? Voici 7 bonnes raisons qui devraient vous convaincre (précisions qu’il vous faudra le pass sanitaire pour entrer et que beaucoup d’activités doivent être réservées à l’avance)…

 

1 – La Cité Royale de Loches

Cette année, le conte Pierre et le loup s’invite entre les murs du logis et du donjon. On pourra rencontrer les différents personnages et participer à des lectures à haute voix pendant les vacances. Mais aussi profiter de projections de courts-métrages réalisés à partir de l’histoire originale. Dont un oscarisé en 2006.

 

2 – Forteresse Royale de Chinon

Le sapin géant tout en verre réalisé par la verrerie amboisienne Dumas revient avec des décorations supplémentaires. Mais surtout, le monument s’intéresse de près aux légendes autour de Saint-Nicolas, du Père Fouettard et du Père Noël. On pourra même s’amuser avec eux grâce à deux jeux vidéo créés spécialement pour l’occasion.

3 – Château de Langeais

La lumière, encore la lumière, toujours la lumière. Bougies, lanternes ou guirlandes se répandent dans les différentes salles pour en accentuer l’ambiance intimiste via des jeux d’ombre ou de lumière imaginés par une équipe d’éclairagistes professionnels. On sort aussi la vaisselle précieuse comme quand on voulait impressionner les invités à l’époque. Pour les enfants, balades contées et ateliers calligraphie sont annoncés.

 

4 – Château d’Azay-le-Rideau

Ici, on continue la série des décors autour de la gourmandise avec une carte blanche à la plasticienne Véronique Chauvet qui est aussi cuisinière et à qui il a été demandé de créer des œuvres en papier mâché capables de s’accorder avec le mobilier dense des différentes pièces, au rez-de-chaussée comme dans les étages (une nouveauté). Elle a utilisé des matériaux de récup’ (carton, papier) et créé un véritable dialogue entre l’historique et le contemporain en s’inspirant du travail des cuisiniers et pâtissiers du XVIIIe siècle. Pendant ce temps-là, les sapins ont colonisé les combles. A découvrir lors de visites scénarisées et alléchantes.

 

5 – Château de Villandry

Et si la nature réussissait à s’infiltrer par les fenêtres et à s’installer dans les pièces ? C’est le parti pris de la famille Carvallo qui détient la propriété. Donc le lierre s’installe dans la salle à manger, la cuisine, les étages… Il passe même dans la cheminée. Le clou de la visite c’est la forêt enchantée peuplée d’écureuils, de cerfs, de faons ou d’oiseaux Même les pas de porte sont décorés.

 

6 – Château de Chenonceau

Habitué à en mettre plein la vue, le monument le plus visité d’Indre-et-Loire en remet une couche en 2021, porté par la créativité de son atelier floral dirigé par un Meilleur Ouvrier de France. La grande galerie de 60m va ainsi se recouvrir de neige, quasiment du sol au plafond laissant juste un espace dégagé pour circuler (mais gare aux congères). Elle sera par ailleurs parée de 70 sapins. De quoi respecter le thème Paradis Royal (on croisera notamment des anges). Dans les cuisines, deux tables plantureuses : une autour des fruits de mer, l’autre entièrement réalisée en sucre. Cette année, même la grande allée sera décorée (avec ambiance musicale de fête). Parmi les animations qui attirent l’œil : une visite oenotouristique avec vin chaud à la clé (et pendant ce temps-là les enfants pourront s’essayer à la composition florale).

 

7 – Château Royal d’Amboise

Et encore de la neige ! Pour le plaisir et pour apprendre : en plus des décors, on pourra profiter d’une exposition expliquant comment on se protégeait du froid à la Renaissance mais aussi pourquoi François 1er s’est mis à porter la barbe (spoiler : après une bataille de boules de neige qui a dérapé). Trois grandes œuvres ont été réalisées par une plasticienne en devenir, élève au lycée Descartes de Tours (Coline Gaignard). On pourra également découvrir un spectacle d’ombres chinoises autour de la neige et profiter à nouveau des visites guidées suspendues depuis le début de la pandémie.

 

Pour davantage d’informations allez sur ce site.

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !