mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[#MIAM] Les burgers gastronomiques sont arrivés à Tours (et on a goûté)

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

[#MIAM] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée à la gastronomie en Indre-et-Loire. Et quand on teste un établissement, on y va sans se présenter puis on paie l’addition à la fin du repas.

—————–

Un restaurant de burgers où l’on vous sert des mises en bouche avant le repas, on n’avait encore jamais vu ça à Tours. Très bonnes d’ailleurs : un petit chutney avec du bœuf bourguignon, et quelques morceaux de viande rouge juste saisis à la plancha. Nous sommes au Frenchy’s Resto, le nouveau concept de la marque Frenchy’s Burger installée Place du Grand Marché, au cœur du quartier des burgers (une demi-douzaine de concurrents dans un rayon de 500m).

Née sur les routes via un food truck, l’enseigne avait ouvert un premier restaurant Rue Voltaire avant de déménager près du Monstre il y a déjà quelques années. Désormais, elle se duplique avec un comptoir façon fast food et via un restaurant plus gastronomique ouvert en juillet 2021. Son crédo c’est de travailler avec un maximum de produits locaux, et elle est réputée pour ses sauces vendues à part en bocaux.

Comme on connaissait bien les burgers classiques, on a voulu tester la version haut de gamme.

Alors à quoi ça ressemble un burger gastronomique ? Clairement, ne vous attendez pas à voir débarquer un bun’s dégoulinant hyper rempli avec une énooorme portion de frites, vous risquez d’être déçus. Le nôtre est même arrivé… déstructuré, c’est-à-dire avec 4 morceaux de pain à burger nus répartis dans l’assiette et la garniture tout autour. Donc il faut faire le mélange des saveurs soi-même (et se passer des frites car à la place la maison a opté pour des pommes grenaille). Un peu déstabilisant.

Notre recette : celle de la formule du midi à 19€ (plat, boisson fraîche et boisson chaude). Il s’agit d’un burger d’échine de porc en trois façons (marinée à la cubaine, panée et snackée avec une sauce barbecue à la coréenne). Délicieux mais assez long à arriver ce qui fait qu’on avait déjà terminé le verre de blanc qui devait s’accorder avec (du coup on a rajouté un verre de coteaux de l’Aubance, tout aussi sympa). Quitte à faire une expérience, on a aussi commandé le burger de pigeonneau (29€ !) avec son pigeon de Touraine cuit sur peau, mayo au safran, rillons flambés au Guignolet d’Anjou, fruit poché au vin bio et roquette. L’ensemble est servi… sous cloche car il est fumé au cep de vigne bio.

Frenchy’s Burger tente donc le spectacle avec un plat iconique de la cuisine de rue. Expérience efficace sur le palais (on a également très envie de goûter la formule à 35€ avec la caille flambée, le sublime de pois-chiches et origan ou le carpaccio végétal avec parmesan), sans-faute sur la qualité des produits mais le résultat laisse un peu sur sa faim pour un midi (à noter qu’il existe une formule brunch le dimanche à 25€).

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !