mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Saint-Cyr-sur-Loire : une bibliothèque de 2 000 livres à l’esprit inédit

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Livres en Loire est connue pour avoir mis sur pied Le Chapiteau du Livre, grand événement littéraire de Saint-Cyr-sur-Loire aujourd’hui disparu et remplacé par un autre salon au Grand Théâtre de Tours (la 2e édition à l’entrée gratuite aura lieu le 20 novembre avec 30 auteurs dont 6 qui écrivent pour la jeunesse). Cette association aux 120 bénévoles est également respectée pour ses grandes dictées bien difficiles organisées au mois de janvier, ou ses rencontres littéraires (la prochaine début décembre).

En cet automne 2021, la structure présidée par Monique Lefaucheur a inauguré un tout nouveau projet : Bouqui’Loire, une bibliothèque assez singulière pour le département d’Indre-et-Loire.

Des permanences toutes les 2 semaines et une rencontre chaque trimestre

L’établissement est situé au rez-de-chaussée des locaux de l’entreprise Plénitys, une société spécialisée dans les services à la personne pour des clients âgés ou en situation de handicap. Elle compte 110 salariés et près de 300 clients dans le département… Des personnes parfois éloignées de la lecture, parce qu’elles n’ont pas l’occasion de parcourir des livres ou parce qu’ils leur sont difficiles d’accès.

« Notre objectif c’était de sortir les plus fragiles de leur isolement » nous dit Joëlle Cardy qui dirige Plénitys. Après 2 ans de travail, de nombreux dons et la récupération du stock de la bibliothèque d’une ancienne résidence séniors, 2 000 livres ont rejoint les rayonnages de Bouqui’Loire : du Balzac, des polars, des œuvres issues de la dernière rentrée littéraire, des ouvrages en gros caractères et bientôt des livres audio.

D'autres partenariats envisagés

Les 1er et 3e jeudis de chaque mois, les bénévoles de Livres en Loire, salariés de Plénitys et clients de la société pourront venir emprunter des ouvrages ou participer à des lectures et rencontres littéraires programmées une fois par trimestre. Au besoin ils pourront se faire accompagner par les personnes qui interviennent à leur domicile. « Certains nous ont déjà dit que ça allait leur faire un but, d’autres qui sont de grands lecteurs ont envie d’échanger sur les ouvrages » se réjouit Joëlle Cardy. « L’idée c’est de voir comment ils vont s’approprier ce lieu. Le but c’est qu’il y ait des rencontres » complète Monique Lefaucheur qui envisage également des partenariats avec des maisons de retraite ou des associations de séniors ou en lien avec le secteur du handicap.

Olivier Collet

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !