À Tours, un appel à manifester contre les violences policières samedi 23 septembre

Plus de 150 syndicats, associations, collectifs ou partis politiques lancent un appel à participer à une « marche unitaire » partout en France, samedi 23 septembre 2023. L’objectif ? « S’unir contre les violences policières, le racisme systémique et pour les libertés publiques », indique un communiqué des organisateurs. Un appel entendu à Tours, où une manifestation est prévue au départ de la place Saint-Paul, dans le quartier du Sanitas, à 15 h. Le cortège se rendra place Anatole-France, en passant par la place de la Liberté, l’avenue Grammont et la rue Nationale.

Ce rassemblement intervient notamment après la mort de Nahel, tué lors d’un contrôle policier le 27 juin dernier, mais aussi dans un contexte de colère sociale généralisée. « La répression s’étend avec toujours plus d’intensité et de violences policières, d’interdictions de manifester, contre le mouvement social et écologiste, comme lors de la lutte contre la réforme des retraites rejetée par l’immense majorité des travailleur-ses et leurs syndicats et à Sainte-Soline », s’insurgent les organisateurs dans leur communiqué.

Ne pouvant accepter qu’il y ait « encore d’autre morts comme Nahel, ou d’autres blessés, victimes des violences policières », ils attendent des réponses rapides du gouvernement. Parmi elles, « l’abrogation de la loi de 2017 sur l’assouplissement des règles en matière d’usage des armes à feu par les forces de l’ordre », « la réforme en profondeur de la police, de ses techniques d’intervention et de son armement » ou « la création d’un service dédié aux discriminations touchant la jeunesse ».

À lire sur Info Tours

Suivez l'actualité en temps réel

Météo

TOURS Météo

Recherche

StorieTouraine - L'actu en résumé

Inscription à la newsletter

Agenda