dimanche 3 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

Grève à Tours : 80 à 120€ d’augmentation pour le personnel de la ville

Ce jeudi 16 juin les agents de la ville de Tours étaient de nouveau appelés à se mettre en grève. C’est la 2e journée d’action de la semaine… Et ce printemps ça fait au total une demi-douzaine de jours de mobilisation à l’appel des syndicats CGT et FO, entraînant notamment des perturbations dans les crèches (avec des fermetures) ou dans les cantines (des parents obligés de récupérer leurs enfants).

A l’origine, ce mouvement est lié à la suppression de jours de congés liés à l’ancienneté (1 jour acquis tous les 5 ans jusqu’à ce qu’on atteigne les 25 ans de boîte). La ville a pris cette décision pour respecter une loi de 2019 obligeant les fonctionnaires à travailler 1 607h par an. Le conflit a ensuite dérivé sur la question des salaires après l’augmentation générale de 120€ offerte aux salariés de Tours Métropole suite à une grève des éboueurs.

Ces derniers jours, c’est donc autour des rémunérations que tous les débats se concentraient, les agents mobilisés réclamant aussi 120€. Parmi les arguments avancés : des équipes des parcs et jardins dépendant à la fois de la Ville et de l’agglo ne sont pas logés à la même enseigne.

Après plusieurs semaines de réflexion et des discussions houleuses avec les représentants du personnel, la ville de Tours a présenté ces dernières propositions. Elle confirme la prime de 300€ nets pour tous ses agents (versement en juillet) et y ajoute « une augmentation sans précédent de la rémunération mensuelle » via la hausse du point d’indice des fonctionnaires promise par le gouvernement, une hausse mécanique votée en conseil municipal le 6 décembre 2021 et un effort supplémentaire acté en réponse à la grève.

Au total, la municipalité explique qu’elle fait un effort chiffré à 5 millions d’€ par an pour réévaluer les salaires. Les agents de catégorie C (les moins bien rémunérés) obtiendront donc 120€ nets de plus par mois comme ceux de la Métropole, et ça dès le mois de juillet (au départ il était question de septembre, le délai a donc été raccourci de deux mois). Les personnels de catégorie B auront 100€ puis 80€ pour ceux de catégorie C, aux payes les plus élevées. De quoi réduire quelques écarts entre métiers : au total 2 700 personnes bénéficieront de cette mesure (toutes ces hausses sont à comparer avec les salaires de décembre 2021 donc intégrant des primes déjà versées depuis début 2022).

Par ailleurs, comme indiqué dans nos colonnes mardi par la première adjointe Alice Wanneroy, 1 063 agents bénéficieront de 2 jours de congés supplémentaires en 2023, en réponse à la pénibilité de leur tâche.

Problème : il ne s’agit que de propositions. Pas d’un accord avec les syndicats… qui ont d’ailleurs refusé le lot. Et envisagent de poursuivre le mouvement.

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !