dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

La place Jean Jaurès ne devrait pas être refaite tout de suite…

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Depuis l’annonce le 18 février dernier, d’Emmanuel Denis, de vouloir geler la partie ouest (Tours-La Riche) du projet de deuxième ligne de tramway, tous les regards et débats se sont essentiellement concentrés sur le boulevard Béranger et ses arbres à sauvegarder.

La décision du maire de Tours, si elle était validée par les élus de Tours Métropole, aurait un impact non seulement sur le mail du boulevard, l’ouest de l’agglomération et la ville de La Riche qui comptait sur l’arrivée du tramway pour revoir l’urbanisme de son centre-ville, mais aussi sur la place Jean Jaurès.

Pour rappel, à l’automne 2020, Emmanuel Denis avait annoncé vouloir privilégier un passage du tramway par la place Jean Jaurès plutôt que par le boulevard Heurteloup en raison de risques (déjà) sur les arbres. Une option qui permettait pour le maire de Tours d’envisager une vaste restructuration de la place Jean Jaurès, avec en sujet de fond, la réduction de la place de la voiture en ville. Emmanuel Denis et sa majorité présentaient alors l’idée d’une nouvelle place « apaisée » laissant la part belle à un parvis piéton. Une totale refonte qui aurait conduit à faire disparaitre les jets d’eaux actuels, ce qui n’avait pas manqué de créer là-encore des débats animés, malgré le fait que le maire de Tours avait promis un projet fait en concertation avec la population.

Le maire de Tours expliquait à l’époque : « Chacun a son avis sur la qualité ou la beauté de Jean Jaurès mais en termes d’espace public elle dysfonctionne. C’est un rond-point avec peu d’espace piéton, des espaces verts et des espaces d’eau qui ne sont pas accessibles… On ne peut pas dire qu’elle serve à nous rafraîchir pendant les périodes de canicule. Ce n’est même pas un espace où il est plaisant de s’arrêter discuter. Bref, elle ne remplit pas sa fonction d’espace public. »

Qu’en est-il aujourd’hui ? Interrogé sur le sujet lors de sa conférence de presse du 18 février, Emmanuel Denis a indiqué que l’idée de cette restructuration de la place centrale tourangelle était liée à la deuxième ligne du tramway et que si le tronçon ouest était abandonné, il n’y avait donc « plus d’urgence sur le sujet ». Le sujet est donc pour le moment remis dans les cartons et il paraît peu probable qu’il ressorte d’ici la fin du mandat. En revanche, réaffirmant sa volonté de faire « la révolution des mobilités », le maire de Tours a indiqué également que la place Jean Jaurès ne pouvait pas à terme « rester un rond-point ».  

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !