samedi 28 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Tours veut « accélérer » la rénovation des écoles

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

On compte 58 écoles publiques dans la ville de Tours… dont un grand nombre en mauvais état, ce qui n’est un secret pour personne. Pour que ça change, un Plan Ecoles avait été annoncé sous le mandat de maire du centriste Christophe Bouchet (2017-2020). Un projet poursuivi par son successeur écologiste Emmanuel Denis même si il a désormais changé de nom pour s’appeler Ecoles en Transition. L’idée c’est de reconstruire entièrement les établissements les plus vétustes et de rénover profondément les autres. Des opérations à plusieurs dizaines de millions d’euros financées par la ville avec le soutien de l’Etat ou d’autres partenaires comme la Région Centre-Val de Loire ou le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire.

Parmi les chantiers déjà réalisés il y a l’école Michelet au Sanitas. Plus d’un an de travaux et environ 1 million d’€ de budget. Le préau a été refait à neuf tout comme les fenêtres donnant sur l’extérieur. Le système de ventilation a été changé et on a installé des pare-soleil côté sud. Enfin l’isolation du toit a été refaite et des pans de bois recouvrent la façade. Résultat : même avec 30° dehors on a une température acceptable pour les cours. De quoi réduire la facture énergétique de 50% sur l’ensemble du bâtiment avec -70% d’émission de gaz à effet de serre (d’ailleurs le chauffage sera aux deux tiers fourni par la chaufferie au bois de Saint-Pierre-des-Corps).

2 premières cours d’écoles végétalisées, 2 autres en 2022

Ce schéma, la municipalité veut le dupliquer et « accélérer » le démarrage des chantiers dans les autres établissements. « Notre ville est endettée financièrement mais aussi sur le plan environnemental » explique le maire pour justifier sa démarche. « Ces dernières années nous n’avons pas pu ou pas su rénover les bâtiments publics. Nos écoles ne sont donc pas équipes pour des enseignements de qualité en période de canicule. Il faut réduire cette dette grise » poursuit Emmanuel Denis.

Parmi les établissements concernés prochainement on peut citer Flaubert, Giraudoux, Arthur Rimbaud, Pasteur, Maryse Bastié, Marie Curie ou Kléber. Au Sanitas, les écoles Claude Bernard et Marie Curie seront refaites à 100% dans le cadre du plan de rénovation du quartier. Enfin, la ville veut casser le bitume de plusieurs cours pour le remplacer par des ilots de verdure. Ça a commencé cet été Buisson-Molière et St Exupéry-Croix Pasquier (plantations des végétaux à l’automne). 2 autres écoles suivront en 2022.

Olivier Collet

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !