jeudi 23 septembre, 2021
Ville de Tours - Mission Locale
Tours Métropole - Enquête Filbleu

[#RE-MIAM] On a goûté la nouvelle cuisine du Cubrik dans le Vieux-Tours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Simple avec un soupçon de créativité.

Avec notre rubrique [#MIAM] on vous fait souvent découvrir les nouvelles adresses gastronomiques tourangelles. Et parfois il y a des endroits où l’on a envie de retourner. Parce qu’ils ont changé de chef, fait évoluer leur concept ou juste pour le plaisir. C’est l’occasion d’une seconde critique, toujours sans s’annoncer et en payant l’addition.

 —————-

Le Cubrik, c’est à la fois un bar à jeux, un bar d’ambiance et une table discrète du Vieux-Tours, Rue du Change. On peut y déjeuner 4 jours par semaine, du mercredi au dimanche. Pas de formule mais un combo entrée-plat-dessert à moins de 30€, autour de 20€ pour entrée-plat ou plat-dessert. Dès son ouverture début 2019, l’établissement a fait la part belle aux produits locaux avec des recettes réconfortantes. Même après un changement en cuisine c’est toujours le cas deux ans et demi plus tard puisque la carte renouvelée toutes les semaines côtoie des classiques de brasserie avec quelques originalités.

L’ensemble est de saison, avec un choix restreint mais suffisant. Et toujours une offre végétarienne.

Le jour de notre passage, on commence par des poivrons grillés et feta fouettée avec zaatar et sésame. Assaisonnement plus marqué pour la crème que pour les légumes, mais un ensemble bien présenté et gourmand. On goûte aussi l’assiette de charcuterie italienne, modeste mais accompagnée d’une foccacia maison bien moelleuse, généreusement huilée. Un délice.

Pour le plat, on aurait pu commander l’aubergine fondante avec tomates cerise grillées et polenta à la sauge (recette créative) mais tout le monde voulait goûter les pommes de terre tapées accompagnant l’échine de porc roulée aux herbes. Une réussite d’ailleurs, c’était tout fondant, et équilibré avec les carottes rôties cuites à cœur et un caviar de courgette tout doux en bouche. On a arrosé ça d’un rouge baptisé L’Enfant Terrible, vin léger offrant un joli accord.

Et pour conclure, crumble pêche-abricot d’un côté, profiterole avec glace à la vanille bio de l’autre. Toujours pas de fausse note. Le service est rapide et on a même le choix de la terrasse : dans la rue ou la mini cour intérieure.

Concerts d'automne
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !