lundi 6 février, 2023

Arbres tombés, retards de trains… Le bilan de la tempête Gérard en Indre-et-Loire

Des branches sur la route… Quelques inondations… Ce lundi matin il fallait faire attention où on mettait ses roues. La tempête Gérard a balayé l’Indre-et-Loire toute la nuit, les rafales ayant atteint 75km/h à Tours (ce qui reste quand même bien moins que les 168km/h relevés sur le littoral Atlantique ou près de la Manche). Placé en vigilance orange dimanche soir, le département n’a pas trop souffert mais a quand même subi quelques dégâts.

Selon les pompiers, 105 secouristes ont été mobilisés sur un total de 37 interventions. 29 arbres tombés ont été recensés ainsi qu’une chute de fils électrique sur la voie publique. Le SDIS37 a également mobilisé ses moyens pour un épuisement de locaux inondés, 2 objets menaçant de tomber et 4 interventions diverses. Pas de blessé recensé sur le département.

A la SNCF, la tempête a occasionné de lourdes perturbations de trafic. Les axes Tours-Loches, Tours-Bléré-Bourges ou Tours-Orléans ont été impactés par des suppressions de trains ou des retards pouvant atteindre 45 minutes.

De son côté Enedis recensait 5 000 foyers sans électricité sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire.

Des perturbations de courte durée : dès 6h, Météo France avait suspendu son alerte orange, la décalant sur les départements voisins dont le Loiret. Le soleil est revenu à Tours dès le milieu de matinée, avec des rafales moins fortes. Le gros de la dépression est donc passé mais le froid arrivé dimanche va se maintenir toute la semaine.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !