dimanche 3 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

Législatives en Touraine, candidats et enjeux sur la 5e circonscription (Bourgueil, Langeais…)

Les 12 et 19 juin prochains, il faudra retourner aux urnes pour voter pour les élections Législatives. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agira de dessiner une majorité à l’Assemblée Nationale et donc choisir, in fine, qui gouvernera le pays… En Indre-et-Loire, le département est divisé en cinq circonscriptions. Pour vous aider à vous y retrouver, voici les enjeux et la liste des candidats officiellement déclarés sur la 5e circonscription.

 

Rappel : Les scores de Législatives de 2017 sur la 5e circonscription 

1er tour : Taux de participation 51.50% (43 192 inscrits)

Sabine Thillaye (En Marche!) 38.57% – 16 281 votes / Fabrice Boigard (Les Républicains) 18.8% – 7 935 votes / Constance Ascar (La France insoumise) 12.72% – 5 370 votes / Daniel Fraczak (Front national) 9.42% – 3 976 votes / Mélanie Fortier (Parti radical de gauche) 5.17% – 2 180 votes / Erwan Deliz (Ecologiste) 4.03% – 1 699 votes / Augustin Chazal (Divers droite) 3.21% – 1 355 votes / Jean De Fouquières (Debout la France) 3.07% – 1 297 votes / Robert Bryche (Ecologiste) 2.11% – 891 votes / Françoise Roux (Parti communiste français) 1.17% – 493 votes / Aurélien Duran (divers) 0.87% – 367 votes / Sylvie Thiébaut (Extrême gauche) 0.86% – 363 votes / Patrice Vallée (Divers droite) 0% – 0 votes

2e tour : Taux de participation 43.54% (36 521 inscrits)

Sabine Thillaye (En Marche!) 58.29% – 18 782 votes / Fabrice Boigard (Les Républicains) 41.71% – 13 441 votes

 

Les enjeux :

Pendant longtemps la 5e circonscription d’Indre-et-Loire était l’apanage de la droite républicaine et de son chef de file Philippe Briand élu député entre 1993 et 2017. La loi sur le non-cumul des mandats a empêché le maire de Saint-Cyr-sur-Loire de se représenter en 2017 et c’est son adjoint et bras droit, patron des Républicains en Touraine, Fabrice Boigard qui s’était alors présenté. Mais ce dernier avait subi de plein fouet la vague macroniste, portée sur ce territoire par une quasi-inconnue en politique, Sabine Thillaye, qui avait largement emporté cette élection avec plus de 58% des suffrages au 2e tour.

5 ans plus tard, Sabine Thillaye est devenue une députée majeure des institutions en présidant notamment la commission des affaires européennes, mais cette dernière a vécu dans le même temps un mandat agité, se faisant exclure du groupe parlementaire LREM pour avoir refusé de lâcher cette même présidence à mi-mandat, mais souffrant aussi de critiques de la part de ses détracteurs sur sa faible présence en circonscription. Mais si la droite veut reprendre la circonscription, il faudra faire oublier la piteuse élection présidentielle. Une droite républicaine qui sera challengé en plus par le RN et Reconquête. A gauche, c’est une membre du parti communiste qui mènera la candidature commune, mais la circonscription paraît peu favorable…

 

Les candidats officiellement déclarés :

Françoise Langlade – Parti Communiste – Union de la gauche – (Nouvelle Union Populaire écologique et sociale – NUPES) :

Retraitée, militante CGT et membre du PCF, Françoise Langlade portera les couleurs de l’union de la gauche en binôme avec un autre communiste : Christian Gouron. Le challenge sera relevé, mais les scores cumulés des candidats PS, EELV, PCF et Insoumis en 2017 atteignaient les 20%. De quoi espérer et entrevoir une qualification au second tour…

 

Sabine Thillaye députée sortante – Majorité présidentielle – Renaissance

La députée Sabine Thillaye est candidate à sa succession et a reçu l’investiture de Renaissance, le nouveau nom de LREM. Pendant le mandat, Sabine Thillaye a été présidente de la commission des Affaires étrangères et avait rejoint le groupe MoDem à l’Assemblée nationale suite à son exclusion du groupe LREM.

 

Fabrice Boigard – LR

Le patron des Républicains d’Indre-et-Loire présente de nouveau sa candidature après son échec de 2017. Pour espérer faire mieux, il tentera de capitaliser sur l’ancrage local, lui qui est adjoint à la ville de Saint-Cyr-sur-Loire et faire oublier la mauvaise dynamique liée à la Présidentielle.

 

Ambre Louisin – RN

Le Rassemblement National a décidé de capitaliser sur la jeunesse sur cette circonscription en investissant Ambre Louisin, étudiante en ostéopathie. Cette dernière est responsable régionale des jeunes avec Marine et s’était faite élire l’an dernier conseillère régionale sur la liste du Rassemblement national.

 

Bruno Julien – Reconquête

Le parti d’Eric Zemmour a investi Bruno Julien, chef d’entreprise dans le tourisme. Ce dernier avait été en charge des parrainages pour la Présidentielle et avait réussi à en obtenir 4.

 

Sont également candidats : Christine Delarue (pour Lutte Ouvrière), Charles Girardin (pour Les Ecologistes Indépendants, donc candidat en marge de l’union NUPES), Emilien Cousin-Hamelal (pour le Parti Animaliste) et Patrick Martinez (sans étiquette).

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !