mercredi 30 novembre, 2022

Ce qu’il faut savoir sur le Salon du Livre de Tours samedi 22 octobre

Prix Goncourt, Renaudot ou Goncourt des Lycéens : ce week-end vous pourrez croiser des plumes nommées pour quelques-uns des plus grands prix littéraires du pays. Pour sa troisième édition, le Salon du Livre de Tours de l’association Livres en Loire revient dans son écrin du Grand Théâtre entre 10h et 18h30 (entrée gratuite).

Sur la journée, ce sont une trentaine d’autrices et auteurs qui vont se succéder. Parmi les plus connus on peut citer Jean-François Kahn ou la marraine de l’événement, Lorraine Fouchet. Mais aussi le couturer Sami Nouri. Originaire d’Afghanistan, le jeune homme a fui son pays pour l’Iran puis la France et c’est après un parcours chaotique fait de misère et de foyers qu’il a réussi à s’émanciper grâce à la couture puis au stylisme. Un parcours qu’il raconte dans un livre fort et émouvant, La machine à coudre chez Robert Laffont. Une conférence est prévue sur la scène de l’Opéra à 15h30.

La liste des personnalités invitées au Salon du Livre de Tours se distingue à plusieurs titres : déjà, elle est paritaire. Ensuite, la quasi intégralité des autrices ou auteurs viennent sur l’événement pour la première fois. Dans tous les cas ou presque il s’agit de promouvoir un ouvrage sorti dans les 12 derniers mois.

Parmi les exceptions : Capucine Trochet, « mais son livre vient de ressortir en poche » glisse Monique Lefaucheur, présidente de Livres en Loire. A 41 ans, cette Tourangelle d’origine devenue nantaise signe Tara Tari – Mes aile,s ma liberté primé à deux reprises. « C’est une passionnée de mer qui a restauré un petit bateau et voulu faire une traversée contre l’avis de tout le monde. Elle a eu un parcours chaotique à cause d’une maladie invalidante mais beaucoup de volonté » commente l’organisatrice.

Un prix, le Salon du Livre de Tours en a un aussi. Le Prix Honoré de Balzac remis cette année à Boris Marme pour Appelez-moi César chez Plon, « roman initiatique qui prend son origine avec le vécu de l’auteur, revenu à sa mémoire 25 ans après. Il parlera autant aux ados qu’aux adultes » résume Monique Lefaucheur. « Il amène les adultes à réfléchir aux comportements des adolescents et aux plus jeunes à penser que quelques fois quand on est en bande il y a des conneries dans lesquelles il ne faut pas se laisser entraîner. C’est très bien écrit. » Un autre auteur de la sélection sera présent : le journaliste François-Xavier Ménage pour Les têtes baissées (Robert Laffont), dans les coulisses d’un abattoir qui se délite.

Les plus jeunes ne sont pas oubliés avec 4 références jeunesse dès l’entrée du Grand Théâtre, dans son péristyle. De quoi parler aux 3-12 ans. Des jeunes viendront également témoigner de leur expérience en stage d’écriture.

Le Salon du Livre de Tours c’est donc ce samedi 22 octobre avec 45 bénévoles mobilisés. Le programme complet est sur www.livresenloire.com.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !