jeudi 8 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

8 lieux pour se baigner en toute confiance cet été en Indre-et-Loire

Cette année l’agglo de Tours a entamé une réflexion pour autoriser la baignade dans la Loire. En attendant un éventuel aboutissement du projet la règle reste claire : interdiction formelle de faire trempette dans le fleuve, de l’Amboisie aux portes de l’Anjou en passant par Tours ou Rochecorbon. Oui chaque année beaucoup bravent la consigne mais c’est au risque de se prendre une amende ou d’avoir un problème (le niveau de l’eau qui monte brusquement, par exemple). Et en plus vous risquez d’avoir la peau qui sent la vase en sortant.

Si vous n’avez pas envie de fréquenter les piscines souvent blindées les jours de fortes chaleurs, il existe néanmoins pas mal d’options de baignade en milieu naturel ou semi-naturel.

Comme chaque année, l’Agence Régionale de Santé publie une liste des lieux de baignades avec surveillance et qualité d’eau suffisante pour accueillir enfants et adultes. L’édition 2022 comporte 8 adresses, celle de Joué-lès-Tours n’étant pas référencée (le bassin du Lac des Bretonnières a été fermé ces deux dernières années en raison du Covid et de la présence de cyanobactéries qui rendent dangereuse l’exposition à l’eau sur cette zone).

Alors où aller ? Sur les 8 sites, 6 affichent une qualité de l’eau 3 étoiles, le plus haut niveau possible (80% des lieux de plaisance l’atteignent en Centre-Val de Loire). Il s’agit du plan d’eau de Château-la-Vallière, de la guinguette des lacs d’Hommes, du plan d’eau de l’Arche à Monnaie, du site de baignade de Bourgueil au Parc Capitaine, de Chemillé-sur-Indrois (plan d’eau) et de Ste-Catherine-de-Fierbois (réservé au camping).

A proximité immédiate de la Touraine, le site loir-et-chérien de Faverolles-sur-Cher affiche également une qualité de l’eau excellente dans la rivière. Un peu plus en aval à Bléré, la baignade dans le Cher est classée deux étoiles, ce qui reste bon et sans danger. En revanche qualité qualifiée de moyenne pour Barrou.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger l’application mobile Qualité Rivière.

Il faut rappeler que ce classement est élaboré à partir des analyses réalisées tout au long de l’été par les équipes de l’Agence Régionale de Santé. Elles font des prélèvements et évaluent la quantité d’organismes potentiellement problématiques, « en effet, de nombreuses maladies peuvent être transmises par l’ingestion ou par contact avec une eau contenant des germes pathogènes (salmonelles, staphylocoques, entérovirus…) » précise l’autorité sanitaire. Le nombre d’étoiles est ensuite attribué en fonction des résultats de l’année en cours et des 4 saisons précédentes.

« En complément de ce suivi analytique, un examen visuel de l’eau (mousse, huiles minérales…) est également réalisé et peut être accompagné, si besoin, d’analyses d’identification. En complément, des paramètres de terrain sont également vérifiés (température, pH, saturation en oxygène, transparence…) » indiquent également les services de l’Etat. La surveillance se fait en général toutes les deux semaines, avec un minimum de 4 sur l’ensemble de la période d’ouverture.

En 2021, 6 baignades tourangelles ont ainsi dû fermer pour cause de dépassement des seuils de cyanobactéries ou de bloom algal. Des interruptions d’accès sont donc encore envisageables cet été. Pensez à vous renseigner avant d’enfiler le maillot de bain.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !