vendredi 1 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

France Gall, Rosa Bonheur, Maria Montessori… Tours veut féminiser 50 rues et lieux publics

En mars pour la journée internationale des droits des femmes la ville de Tours a annoncé le lancement d’une consultation publique pour trouver des femmes qui méritent d’avoir une rue ou un lieu public à leur nom sur le territoire communal. Un honneur nécessaire car aujourd’hui la quasi intégralité sont dédiés à des hommes ou neutres (Place de la Liberté, Avenue de la Tranchée…).

Via Internet la ville a reçu pas mal de propositions : elle en revendique 165 mais il y a des doublons, des suggestions sans nom précis (« Une égérie de la lutte contre la ségrégation raciale ») ou des noms qui ont déjà été choisis comme Simone Veil pour la récente école du quartier des Deux-Lions.

Quoi qu’il en soit, jusqu’au 17 juin tout le monde peut voter et choisir entre 5 et 20 noms parmi les différentes propositions. Ça va de femmes très populaires dans le milieu culturel français comme la chanteuse France Gall, des artistes comme Romy Schneider, des personnalités comme Maria Montessori qui donne son nom à une pédagogie éducative ou encore à des figures locales comme la militante associative Rose-Marie Meceron, très engagée pour l’accueil des migrants et récemment décédée.

Le 1er juillet, un jury rassemblant des habitants, des personnalités locales, des élus et des associations se réunira pour attribuer 50 noms de femmes à autant de lieux dans la ville. La liste sera ensuite proposée au conseil municipal en septembre pour des poses de plaques prévues avant fin 2022 ou au cours de l’année 2023. Cela ne permettra pas d’atteindre la parité mais ce sera déjà un premier pas.

Pour donner votre avis, il faut aller sur le site decidonsensemble.tours.fr.

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !