jeudi 8 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

Festival de Cannes : le Centre-Val de Loire représenté avec 5 films

En 2021 le Festival de Cannes a fait comme la Foire de Tours : il s’est décalé en juillet pour cause de pandémie Covid. Mais cette année les choses rentrent dans l’ordre pour l’un des événements majeurs du cinéma mondial. Dès ce mardi 17 mai, la Croisette va donc bruisser de stars, avec une grande question : qui remportera la Palme d’Or et succédera à Titane, film français récompensé l’an passé.

Du côté de Château-Renault on va suivre l’événement avec attention… C’est dans cette ville du Nord-Est de la Touraine qu’on trouve les bureaux de Ciclic, l’agence du Centre-Val de Loire qui soutient le cinéma (aide à l’écriture, à la production, au tournage).

Cette année, pas moins de 5 films soutenus par l’argent public régional figurent dans le programme cannois, « un très beau cru qui fait la part belle aux femmes et à l’émergence : avec trois premiers longs métrages, par le duo de réalisatrices Lisa Akoka et Romane Guéret, Youssef Chabbi et Céline Devaux, deux confirmations avec les deuxièmes longs métrages de Léonor Serraille et Clément Cogitore » souligne Ciclic.

Parmi les grandes nouvelles : Léonor Serraille et son Petit Frère (Blue Monday production) sont en compétition officielle. Les réalisatrices, Lisa Akoka et Romane Gueret, signent Les Pires, leur premier long métrage, après le succès de leur court Chasse royale, nommé pour le César du Meilleur court métrage). A suivre dans la sélection officielle à Un certain regard.

Ashkal d’Youssef Chabbi (Mille et une productions) est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Ce premier long métrage est un film noir, qui se déroule dans les rues de Carthage. La Semaine de la critique a retenu deux films soutenus en séance spéciale : Goutte d’or de Clément Cogitore, produit par Kazak. Tout le monde aime Jeanne, premier long métrage de Céline Devaux (Les Films du worso), aura aussi les honneurs de la Semaine de la critique, avec Blanche Gardin, Laurent Laffite, Marthe Keller au casting.

Ciclic indique que l’ensemble de ces projets ont été soutenus régionalement dans leur phase d’écriture.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !