samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

[Rencard] Une ex-étudiante de Brassart-Tours sort une BD sur les applis de rencontres

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Et c’est drôle.

Anne Geslin a la trentaine et elle a fait la même chose que beaucoup d’entre vous : elle a passé de longues heures sur son téléphone pour tenter de trouver l’amour grâce aux applications de rencontres (Tinder, Adopte un Mec, Meetic… la liste est longue !). Elle refuse de nous dire si elle a fini par conclure de manière durable ou si elle a tout désinstallé après un gros coup de lassitude. En revanche elle veut bien raconter un peu ce qui lui est arrivé ces dix dernières années à force de naviguer entre les profils. Le tout en images.

Actuellement parisienne, la jeune femme a passé 4 ans de sa vie à Tours. Elle a étudié à l’école de design graphique Brassart actuellement située aux Fontaines. Originaire du Mans, elle est désormais directrice artistique en free lance travaillant notamment à la création de flyers, affiches, cartes de visite ou pour la création de sites Internet. En parallèle, elle compte 23 000 abonnés sur son compte Instagram La_BanAnne (jeu de mot entre le fruit et son prénom) et surtout elle entame une carrière d’éditrice avec la sortie de sa première BD, Echec et match.

« J’ai travaillé sur ce projet pendant un an mais je l’avais depuis encore plus longtemps, juste je n’avais pas le temps de me pencher dessus. Je me suis dit que c’était le bon moment pendant le confinement. »

Le pitch : une autobiographie illustrée dans laquelle Anne narre ses rencontres plus ou moins foirées : « J’en discutais avec mes potes qui se marraient de mes histoires et se demandaient parfois comment ça pouvait exister. A force de les voir rire j’ai pensé que ça ferait une bonne BD » nous dit Anne Geslin qui a fini par prendre des notes après ses rencards, puis a élaboré un scénario. Au final tout est vrai… à un détail près, qu’on ne peut pas dévoiler.

« Je ne suis pas accro aux applis, disons que je m’adapte aux changements de notre génération » nous dit l’autrice. « Rencontrer quelqu’un dans la vraie vie j’aurais beaucoup aimé mais c’est difficile alors j’ai fini par me dire que les applis c’était un bon moyen. Je n’ai pas d’avis tranché pour dire si c’est bien ou pas. Il faut le vivre pour voir si ça nous plait. » Et de souligner que « parmi toutes ces expériences cocasses, il y a eu de belles aventures ou des amis qui ont connu de belles histoires d’amour. »

Pensé comme un complément du compte Insta où Anne dessine sa vie, Echec et Matchest à commander en ligne. La graphiste espère prochainement revenir à Tours pour la dédicacer.

Olivier Collet

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !