samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

On a testé les balades à vélo de Simon, guide à Tours et Amboise

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des circuits touristiques d’1h30.

C’est une profession qui souffre beaucoup de la crise du coronavirus : guide touristique. Presque plus de touristes étrangers à qui faire découvrir le patrimoine et peu de visiteurs français à cause des restrictions sanitaires. Guide, c’est justement la profession de Simon, Angevin d’origine, Tourangeau depuis une vingtaine d’années. A quasiment 50 ans, cet habitant de Noizay a dû revoir son modèle économique pour poursuivre son activité.

« Ces dernières années je proposais surtout des visites en minibus aux Américains venus des Etats-Unis, du Canada ou du Brésil » explique-t-il. Au moment du 1er confinement anti-Covid, il a vite compris que cette clientèle apportée par ses agences de voyages partenaires ne reviendrait pas de sitôt. Comment rebondir ? L’idée lui est venue au mois d’août, en traversant le Pont Wilson de Tours fraîchement interdit aux voitures : « J’ai remarqué qu’il n’y avait pas de visites guidées de la ville à vélo alors j’ai décidé d’en proposer. »

Parmi les clients : des touristes ou des gens du coin

Dès l’automne, Simon propose ses premiers circuits au départ de la boutique Roue Lib’ située près du Vinci et de l’Office du Tourisme : « Un parcours d’1h30 et 5km400 que tout le monde peut faire. » C’est vrai que la côte la plus difficile c’est un faux plat sur la rive nord de la Loire…

Voilà comment ça marche : soit on vient avec son propre vélo et on bénéficie de 5€ de réduction, soit on emprunte son moyen de transport dans le magasin (avec le casque) ce qui fait un budget total de 29€. Ensuite, Simon nous emmène vers la cathédrale, le Musée des Beaux-Arts, la Place Foire le Roi, le Pont de Fil, la Place Choiseul, le Vieux-Tours, la maison de naissance de Balzac ou la Place Jean Jaurès : « On me pose énormément de questions sur les maisons à pans de bois, beaucoup de gens s’étonnent qu’elles soient si bien conservées au bout de six siècles » souligne le guide.

Une belle anecdote avec le cèdre des Beaux-Arts

Parmi ses clients on trouve des Tourangeaux qui connaissent peu ou mal le coin, « par exemple j’ai eu des gens de Chambray qui vivaient ici depuis un an mais ne connaissaient pas du tout la Place Plumereau. Ils n’étaient jamais venus à Tours. » Pendant le confinement d’avril 2021, il a également eu des réservations de personnes venues profiter d’une résidence secondaire en Touraine. Si l’activité reste calme, elle donne lieu à quelques anecdotes :

« Récemment j’ai fait un tour avec un couple en tandem, ce qui est assez rare. Je me suis rendu compte pendant la balade que la femme était non voyante. En arrivant au Musée des Beaux-Arts, elle a tout de suite senti qu’il y avait un cèdre. On a touché les branches et on a constaté que les jeunes pousses étaient beaucoup plus douces que les anciennes. Cela montre que cet arbre aussi large que haut continue de vivre. »

On a vérifié… et c’est vrai. Elles sont toutes douces les jeunes pousses…

Passionné de géologie, Simon est aussi un amoureux de la nature : « Quand on traverse la Loire, c’est le moment où ce tour à vélo prend tout son sens. Je parle notamment des sternes que beaucoup confondent avec des mouettes. » Autre qualité de ce grand sportif : il adore la cuisine et propose des tours gourmands… Et même des balades à distance pour les Américains : « Je commence aux Halles en leur montrant des produits de Touraine qu’ils ont reçu dans un colis. Ensuite je leur fais un tour de la ville à pied avant de terminer par un cours de cuisine à Tours à Table. » Une formule en attendant le retour des étrangers, potentiellement à l’automne.

A noter que notre guide propose le même type de prestation (même durée, même distance, même prix) sur la ville d’Amboise, entre la Rue Nationale, l’Île d’Or ou le Clos Lucé. Seule différence : ça se passe en vélo électrique, pour monter plus facilement les côtes.

Olivier Collet

Plus d’infos sur www.toursavelo.com

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !