lundi 6 février, 2023

Budget participatif, mais aussi grands projets urbains : les annonces du maire de Saint-Pierre-des-Corps pour ses voeux

C’est la grosse annonce d’Emmanuel François, le maire de Saint-Pierre-des-Corps lors de sa présentation des vœux à la population vendredi dernier : sa commune va se doter d’un budget participatif d’un montant de 50 000 euros.

Si pour l’heure, on ne connait pas les contours exacts de ce budget participatif, il devrait voir le jour rapidement. Cette annonce est l’une faite par le maire qui présentait pour la première fois ses vœux depuis le début du mandat pour cause de Covid. Et il n’a pas manqué de rappeler qu’il avait des ambitions pour la commune

Parmi celles-ci : citons un plan de rénovation des structures scolaires avec notamment la réhabilitation de l’école Joliot-Curie,  et la création d’espaces végétalisés dans les cours de récréation des écoles Stalingrad et République à l’été 2023. L’école, une priorité claire de l’équipe municipale avec l’annonce également du développement des capacités d’accueil mais aussi une modernisation via un plan numérique qui reste à détailler.

En 2023 verra par ailleurs la mise en place et l’inauguration du projet Microfolies au sein de la bibliothèque municipale, c’est-à-dire la création d’un musée numérique rassemblant plus de 1500 œuvres avec un pôle de réalité virtuelle et un mode de visites autonomes ou encadrées.  

A plus long terme d’autres projets doivent transformer la commune : La reprise du Magasin Général par le groupe Doliam et la promesse de 1000 emplois, la refonte complète de la zone de Rochepinard avec la création d’un échangeur autoroutier mais aussi et surtout une nouvelle zone d’accès sud à la gare et un grand projet d’urbanisme à venir avec la requalification de l’îlot Sernam et l’annonce de la construction d’un nouveau quartier avec plus de 150 000 m² de bâti, ou encore le réaménagement du parvis de la gare actuelle dès cette année.

Dans le centre-ville aussi, avec la requalification de la place Maurice Thorez toujours d’actualité, avec la promesse d’une large place laissée à la végétalisation. Une requalification qui passera d’abord par le transfert de la caserne des pompiers et du déménagement du centre commercial.

Des intentions donc, pour transformer la ville, mais qui restent pour l’heure pour beaucoup comme de simples annonces peu concrètes pour les élus d’opposition qui ont attentivement écouté le discours du maire dans la salle, avant de revenir dessus certainement lors des prochains conseils municipaux…

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !