dimanche 14 août, 2022

Sécheresse en Indre-et-Loire : la Creuse en alerte, la Cisse en crise

Quelques gouttes sont tombées en Touraine ce mardi 19 juillet au soir et ce mercredi 20 juillet en matin ou en début d’après-midi. Agréable après une dizaine de jours de fortes chaleurs mais anecdotique au regard de ce qu’il manque pour enrayer la sécheresse chronique qui sévit depuis des semaines. Le week-end dernier, un prévisionniste de Météo France faisait notamment remarquer que ce début de mois de juillet était le plus sec depuis au moins 1959. Près de trois quarts des départements français ont mis en place des restrictions.

En Indre-et-Loire, une petite remontée du niveau de la Loire a brièvement effacé les stigmates du manque d’eau début juillet mais il n’a pas fallu longtemps pour que le fleuve rebaisse. Et encore c’est loin d’être le plus touché… Tout le nord et tout le sud du département affichent des niveaux d’eau trop bas pour un usage normal, obligeant la préfecture à mettre en place des restrictions. Une série de mesures qui vient encore d’être renforcée en cette mi-juillet.

Ainsi, la Creuse passe en alerte sécheresse ce qui oblige les agriculteurs à se passer d’irrigation deux jours par semaine et empêche l’arrosage des potagers particuliers de 10h à 18h. Par ailleurs les bassins de l’Esves et de la Masse passent en alerte renforcée (pas d’irrigation 3 jours par semaine et pas d’arrosage au potager de 8h à 20h) tandis que la Creuse est désormais en crise (l’eau est réservée aux usages prioritaires).

Il n’est pas exclu que la situation se dégrade encore dans les semaines qui viennent et continue d’avoir des conséquences sur les cultures.

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !