samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

StorieTouraine, 04/10/21 – Grève SNCF ; Ecoles perturbées à Joué et SPDC ; 4 cas de Covid à la maison d’arrêt de Tours…

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

En lisant la StorieTouraine, vous aurez un condensé de l’actualité des dernières 24h dans le département d’Indre-et-Loire, à lire en 2 minutes. Voici l’édition de ce lundi.

——————

Grève interprofessionnelle…

Ce mardi, manifestation dès 10h Place de la Liberté à Tours pour réclamer notamment une hausse des salaires et l’abandon de la réforme des retraites imaginée par le gouvernement. Plusieurs syndicats appellent à se mobiliser dont ceux de la fonction publique. Le réseau bus Fil Bleu sera perturbé avec même zéro service pour les lignes 60 à 72 (trafic tram normal). A la SNCF, on annonce environ 9 trains sur 10 avec quelques suppressions ou modifications sur les lignes Tours-Vierzon-Nevers, Tours-Blois-Orléans, Tours-Loches ou Tours-Le Mans. Les détails sur www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire.

Plusieurs écoles seront concernées par des perturbations comme à Joué-lès-Tours (notamment pour les services du midi) ou Saint-Pierre-des-Corps (accueils périscolaires). Un service minimum d’accueil est prévu à La Riche pour les parents sans mode de garde.

 

Point Covid…

Ce lundi après-midi, une série de tests Covid ont eu lieu à la maison d’arrêt de Tours après confirmation de 4 cas parmi les détenus dans le courant du week-end et la semaine dernière. L’objectif est de ne pas avoir un cluster comme en mars. (65 détenus contaminés et 4 membres du personnel). En attendant les résultats, la direction a renforcé les mesures pour limiter les contacts. Notamment aucune nouvelle entrée.

 

Action devant le tribunal…

Ce lundi, l’association Greenpeace s’est mobilisée devant le palais de justice de Tours, en raison du procès d’un militant accusé d’avoir légèrement dégradé la permanence du député Daniel Labaronne à Amboise en y apposant des pancartes dénonçant son action qui irait à l’encontre des objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. L’homme de 31 ans a été relaxé sachant qu’il niait les faits qui lui étaient reprochés.

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !