lundi 6 février, 2023

Un nouveau site web pour La Riche en 2015…

…et le wifi dans toute l’agglo d’ici 2020 ?

Quand un maire parle à un média web, il évoque logiquement… Internet. Alors quand on rencontre le 1er magistrat de La Riche Wilfired Schwartz, également vice-président de l’agglo en charge… des nouvelles technologies, il faut bien que le sujet soit mis sur la table à un moment donné. Il a commencé tout seul d’ailleurs : « je vous annonce que la commune va se doter d’un nouveau site Internet en 2015. J’en ferai l’annonce officielle lors de mes voeux le 13 janvier ». Et, on peut en savoir plus ? « L’actuel date de 2007, le nouveau sera plus clair, plus lisible. Il permettra aux larichois de faire leurs doléances en ligne, de préparer certaines démarches par exemple pour l’inscription des enfants dans les centres de loisirs. Les dossiers seront simplifiés ». Estimé à 40 000€, ce nouveau portail communal évolué a été mis au point par le Groupe La Poste.

LIRE AUSSI :la grande interview de W.Schwartz qui revendique sa spontanéité.

Concernant le numérique à l’échelle communautaire, le jeune élu PS rappelle la promesse : « en 2020, toute l’agglo sera couverte par la fibre optique, des travaux que l’on a déjà anticipés ». Son deuxième cheval de bataille : le wifi accesible dans TOUS les lieux publics de l’agglo : « les lieux touristiques comme le château de Villandry, les espaces culturels comme La Pleïade à La Riche, les grands lieux du patrimoine ou encore dans les transports, comme le long de la ligne de tram. Ca me semble réalisable dans le mandat. Une étude sur la question doit être menée l’an prochain via Tour(s)Plus, elle est dans le budget pour 20 000€ ».

Enfin, le gros dossier de Wilfired Schwartz c’est l’obtention du label French Tech, décerné il y a peu aux grandes métropoles et que Tours espère car il est annonciateur d’emplois dans le secteur de l’informatique et du numérique (nous faisions le point sur la question mi-septembre). Sur ce point, le vice-président est clair : « on ne gagnera pas sans alliances ». Autrement dit, Tours n’est pas assez armée pour décrocher cette distinction seule et doit donc se rapprocher d’Orléans ou d’Angers voire des deux pour construire quelque chose. Ce qui n’empêche pas l’élu d’être optimiste : « il y a de belles surprises dans le monde du numérique en Touraine, des entreprises innovantes. Maintenant il faut faire le lien entre tous ces acteurs. On ne met pas assez nos atouts en avant, on est trop modestes ». Voilà une bonne idée de résolution pour 2015…

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !