mardi 28 juin, 2022
  • La Gloriette
  • AZG

Tours : quelle ponctualité pour les trains en 2021 ?

Janvier c’est le moment où on fait le bilan des mois écoulés. Et ce coup-ci on va s’intéresser aux trains Rémi et Rémi Express qui desservent l’Indre-et-Loire. Dans son contrat avec le Conseil Régional, la SNCF a des objectifs de ponctualité… sous peine de pénalités financières. Est-ce qu’ils sont remplis ? Combien de trains arrivent à l’heure ? On va répondre à partir des chiffres disponibles sur le portail web de la région Centre-Val de Loire. Ce dernier recense 11 lignes au départ de l’Indre-et-Loire (vers Chinon, Loches, Orléans, Saumur, Bourges, Château-du-Loir, Nevers, Port-de-Piles, Vierzon, Paris et Châteaudun).

Au total, pas moins de 141 000 trains Rémi ont circulé dans le Centre-Val de Loire en 2021 + 25 000 trains de fret.

Pour le mois d’octobre 2021, le dernier disponible, près de 90% des trains sont arrivés à leur terminus avec moins de 5 minutes de retard sur l’horaire prévu. La ligne Tours-Châteaudun est la plus ponctuelle avec 95,9% de trajets sans encombre, quand on est seulement à 79,2% pour Tours-Nevers, axe qui devrait afficher 92,7% de régularité, un taux qu’elle n’a pas atteint depuis juin (93,3% ce mois-là, 93,9% en avril).

L’axe en direction de la Bourgogne n’est pas le seul qui a du mal à tenir la cadence exigée… Ayant seulement un objectif de 85% de ponctualité – le plus faible de la région – la ligne Rémi Express Tours-Les Aubrais-Paris Austerlitz ne l’a atteint que trois fois sur les dix premiers mois de 2021, avec un plus bas à 77,3% de ponctualité en février, soit 155 trains retardés de plus de 5 minutes. Néanmoins, la barre a été redressée de manière très nette certains mois avec – par exemple – 93,4% de convois sans soucis au mois d’août, qui plus est une période avec un grand nombre de circulations (928 en 30 jours). Le chiffre était à peine plus bas en juillet (91,9% avec un nombre similaire de trains).

173 millions d’€ investis pour des travaux

Parmi les lignes qui assurent, on peut citer Tours / Port-de-Piles et Tours / Saumur à presque 95% de ponctualité en octobre, soit deux points de plus que l’objectif initial. Et un seul mois avec des ratés (février). Globalement, si on fait la moyenne des lignes, près de 9 trains sur 10 arrivent à l’heure en Centre-Val de Loire.

Pour améliorer ses performances, et espérer garder le marché des trains régionaux qui peut potentiellement être ouvert à la concurrence, la SNCF doit néanmoins consolider voire améliorer ces chiffres. Pour cela, l’entretien des trains et des voies sont primordiaux. Dans un bilan communiqué le 7 janvier, l’entreprise indique que 173 millions d’€ ont été investis dans la région l’an dernier, hors maintenance (une partie de la somme a été payée par l’Etat, le Conseil Régional ou d’autres collectivités). 80 chantiers dits « principaux » ont été menés en 12 mois, dont la suppression de 6 aiguillages et le renouvellement d’1,2km de voies en gare de Tours ou le remplacement de rails entre Saint-Pierre-des-Corps et Bléré.

Pour 2022, les chantiers des lignes Tours-Chinon et Tours-Loches constituent des opérations phares mais on attend aussi d’autres travaux pour l’accessibilité en gare ou l’installation de la fibre optique.

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !