mercredi 5 octobre, 2022

Ce que souhaitent les maires d’Indre-et-Loire en 2022

Ce n’est pas encore cette année qu’on pourra boire un coup ou manger de la galette des rois après avoir écouté le discours du maire ou de la maire de sa commune… Comme partout en France, les cérémonies de vœux 2022 sont annulées pour cause d’épidémie de Covid. Donc les élus qui veulent s’adresser à la population doivent opter pour des plans B… et souvent ça se termine avec une vidéo.

C’est ce qu’a fait le maire de Tours Emmanuel Denis. Depuis les Fontaines, l’élu écologiste a introduit son propos avec la pandémie avec d’évoquer quelques projets de 2022 dans une ville « plus respirable et plus adaptée au dérèglement climatique » comme la plantation d’arbres en haut de la Rue Nationale dès février après 10 000 premières plantations en 2021. A suivre aussi : la réfection de la Place du Grand Marché dite Place du Monstre et le lancement d’études pour un réseau de tram-train.

Pour les personnes qui souhaitent poser des questions à l’équipe municipale tourangelle, elle parcourt plusieurs marchés jusqu’à la fin du mois.

Autre vidéo : celle du président de Tours Métropole Frédéric Augis qui a souhaité une bonne année en 2 minutes 30 chrono, disant choisir « la voie de l’espérance » en cette période de crise sanitaire. Lui aussi évoque les grands projets à venir, estimant que l’agglo doit « renforcer son attractivité et son rayonnement. » « Elle doit le faire dans l’union et la concorde, par-delà les intérêts particuliers et partisans » ajoute-t-il, en écho à la crise politique qui secoue les 22 communes depuis plus de 6 mois (changement de présidence, ville de Tours peu représentée aux postes de pouvoir…).

Celui qui est aussi maire de Joué a également tourné une vidéo dans sa commune… Pas beaucoup plus longue (3 minutes) et dans la même tonalité : « Joué-lès-Tours a su rester habile » face à la pandémie souligne-t-il par exemple. Même durée de vœux mais format différent pour Wilfried Schwartz à La Riche. Le maire s’est associé à plusieurs agents de la ville pour évoque les nouveaux équipements sportifs attendus en 2022, la programmation culturelle de La Pléiade ou encore les réaménagements urbains…

Enfin, le maire de Veigné a également fait un discours virtuel, saluant en premier lieu la solidarité dans sa commune pour faire face aux conséquences du coronavirus mais évoquant aussi l’avenir dans « une ville plus douce et plus forte ». Il promet 0 augmentation d’impôts locaux, le maintien des rencontres dans les quartiers, le développement de nouveaux outils d’information ou encore l’amélioration de la restauration scolaire :

Ce n’est là qu’un échantillon puisque l’Indre-et-Loire compte plus de 270 communes. Et tout le monde n’a pas encore dévoilé son propos. Le maire de Fondettes, et président des maires d’Indre-et-Loire, le fera par exemple d’ici peu.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !