mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Les Restos du Cœur veulent 3 nouveaux centres en Touraine (dont un pour les villages)

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Il y a quelques mois, les Restos du Cœur d’Indre-et-Loire ont ouvert un nouveau site de distribution dans le quartier Tonnelé à Tours. Leur 22e à l’échelle départementale, situé Place Cardinal Jean Balue. Un succès immédiat : « Nous comptons environ 500 bénéficiaires en 6 mois, plutôt une population nouvelle du quartier, de La Riche ou Saint-Genuph. Ça dépasse nos prévisions et ça devient un gros centre » explique le président départemental de l’association Michel Flamé. Sur le site, il y a bien sûr de la distribution alimentaire, mais pas que :

« Nous avons mis en place un atelier de français, un salon de coiffure et du soutien informatique pour accompagner nos bénéficiaires, par exemple dans leurs démarches administratives. »

Et nouveauté : de plus en plus souvent ces ateliers se font en fin de journée après 18h ou le samedi matin… Grâce à des bénévoles salariés ou étudiants qui rejoignent les Restos du Cœur. Une population appréciée par la structure pour rajeunir la moyenne d’âge : « Nous avons 750 bénévoles dans le département, c’est suffisant pour répondre aux besoins de distributions alimentaires mais nous avons toujours besoin de monde pour les fonctions annexes. Par exemple en ce moment je cherche un bricoleur » nous dit Michel Flamé par ailleurs ravi de voir que 2/3 des équipes qui gèrent le centre de Tonnelé sont de nouveaux arrivants.

Globalement, pour l’hiver, les Restos du Cœur d’Indre-et-Loire s’attendent à nourrir 7 500 à 8 000 personnes. « On n’assiste pas à une augmentation très importante des bénéficiaires, ce n’est pas le raz-de-marée qu’on pourrait craindre » résume le président départemental. Tout de même, sur l’année, les différentes antennes tourangelles remettent l’équivalent d’1,3 million de repas à des personnes dans le besoin.

Un projet de centre itinérant pour les zones rurales

Et pour réussir à toucher tout le monde il y a encore du travail. Depuis des années, les Restos du Cœur cherchent à s’implanter durablement dans le quartier des Fontaines de Tours. Ils sont en discussion avec la ville pour trouver des locaux, et pareil sur la commune de Saint-Pierre-des-Corps ou pour déménager leur antenne de Tours-Nord. « Mais notre gros projet c’est la création d’un centre itinérant, ce qui répond à une volonté nationale de l’association » annonce Michel Flamé avant de donner plus de détails :

« Aujourd’hui ce sont les bénéficiaires qui viennent vers nous, dans les centres fixes. Mais il y a encore des personnes qui pourraient prétendre aux distributions alimentaires et qui n’ont pas de moyen de transport pour venir jusqu’à nous. Par exemple pour quelqu’un qui vit à Esvres, les centres les plus proches sont ceux de Montlouis ou Joué-lès-Tours. C’est un exemple mais il y en a d’autres. On cherche donc à se rapprocher des personnes démunies. Grâce au plan de relance gouvernemental nous avons obtenu le financement pour un véhicule aménagé. Maintenant l’idée serait d’aller dans 2-3 communes par jour. Les gens s’inscriraient, on passerait toutes les semaines. Ce serait le même modèle que dans un centre fixe. »

Pour faire aboutir ce plan, des discussions sont en cours avec la communauté de communes de Bléré, avec Monnaie mais aussi des mairies du Sud-Lochois (Montrésor, Villeloin-Coulangé) ou de la Vallée de l’Indre (Cormery). Les premières distributions pourraient avoir lieu en mars 2022.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !