mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[Le saviez-vous ?] Retour du froid en Touraine : comment les routes sont surveillées

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Depuis ce lundi 29 novembre et jusqu’à la fin du mois de février, 200 agents du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire vont garder les yeux rivés sur le thermomètre et les prévisions météo. Leur job : assurer une permanence 24h/24 et 7 jours sur 7 pour agir sur le réseau routier dès qu’il y a risque de glissade.

« En cas d’intempéries (verglas pluies verglaçantes, neige, températures très basses…), le Département intervient  pour résoudre les difficultés de circulation sur 1400km de routes départementales constituant le « Réseau Prioritaire » » indique la collectivité. Ce réseau prioritaire comprend par exemple la D943 reliant Chambray à Loches, la D751 de Tours à Chinon, les axes principaux vers Château-Renault et Château-la-Vallière, la D910 vers Sainte-Maure, la levée de la Loire vers Bourgueil ou Amboise, la D140 vers Bléré…

Les 200 agents ne sont pas mobilisés en permanence mais font un roulement. Il y a toujours quelqu’un d’astreinte pour déclencher une intervention de saleuse si nécessaire.

Ainsi, les effectifs sont répartis comme suit : 1 cadre de permanence pour les prises de décisions, 1 coordonnateur, 4 patrouilleurs qui roulent pour vérifier les conditions de circulation en temps réel sur le réseau tourangeau, 28 agents capables de conduire les engins de salage, 1 agent pour gérer le stock de sel et 1 mécanicien en cas de problème sur les machines qui traitent les routes.

Ces machines, justement, on en compte 14 de grande capacité. 16 dépôts de sel et saumure sont répartis sur le territoire départemental.

Pour vous informer en direct, une carte de viabilité hivernale est mise en ligne sur la page d’accueil du site internet www.touraine.fr pendant toute la période. Elle est actualisée 2 fois par jour (à 7h par les agents volontaires du lundi au dimanche et à 14h en interne – sauf les dimanches et jours fériés où ce seront les agents volontaires qui actualiseront la carte à 14h). Le coût du service de viabilité hivernale s’élève par an à environ 500 000€ (moyenne sur les 3 dernières années), et correspond à une consommation d’environ 2 500 tonnes de sel. 

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !