mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[#MIAM] A Esvres, le nouveau défi enflammé du chef étoilé Gaëtan Evrard

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La Touraine n’est pas un département très fourni en hôtellerie de grand luxe. Son seul 5 étoiles actuel est à Montbazon (le Château d’Artigny) même si un nouvel établissement vise cette classification (Les Trésorières qui vient tout juste d’ouvrir au sud des Halles de Tours). Cela dit, depuis 2020, Esvres frappe fort avec Loire Valley Lodges, un complexe en pleine forêt, où l’on dort dans de prestigieuses cabanes perchées au milieu des arbres (chacune d’entre elles a son petit spa privatif). Un repère pour qui aime la nature, le calme et les hébergements remarquables.

Jusqu’ici, le restaurant de l’établissement ne se démarquait pas plus que ça sur la scène gastronomique tourangelle. Ça devrait changer…

Le couple à l’origine du projet vient de recruter Gaëtan Evrard pour chapeauter la cuisine (du restaurant ouvert au grand public aux plats servis en chambre, en passant par les en-cas proposés sur site tout le long de la journée). Etoilé au guide Michelin pour son restaurant L’Evidence de Montbazon, il s’offre donc là un nouveau défi dans lequel il embarque un ancien des Belles Caves de Tours en tant que chef exécutif (Thomas Besnault), et Julien Proutière qui trouve là son point d’ancrage après l’ouverture d’un restaurant éphémère à Tours à l’été 2021 ou une collaboration avec Le P’tit Mich’ près de Jean Jaurès.

« Je suis un hyperactif » nous dit Gaëtan Evrard pour justifier cet engagement supplémentaire. Nom de code : Ardent, pour la référence à la flamme. Ce sera le cœur de la cuisine des lieux (par exemple pour l’inauguration il proposait des huîtres de Normandie juste chaudes aromatisées avec une huile au charbon ou des côtes de bœuf grillées au feu de bois dans une cuisine extérieure).

Oeuf poché, gravlax de saumon et caviar.

La carte déjà proposée en cette fin d’année avant une montée en puissance promise pour le printemps 2021 fait également la part belle au végétal, grâce à la production d’un jardin potager de 3 000m² tout en permaculture, et entretenu par le jardinier François. De nombreux autres produits seront locaux (par exemple le pain vient de la boulangerie Les Blés de Demain). « Ce sera différent de Montbazon, on ne pourra pas comparer » prévient Gaëtan Evrard pour celles et ceux qui connaissent déjà sa cuisine. Parmi ses objectifs : proposer une expérience culinaire conforme à l’esprit du lieu qui incite au décrochage du quotidien.

Olivier Collet

 

Le compte Instagram d’Ardent est disponible ici.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !