mercredi 30 novembre, 2022

Un léger repli du Covid en Indre-et-Loire

Y compris à l’hôpital.

Pas d’inquiétude particulière sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Touraine : le département reste au-dessus du seuil d’alerte avec un taux d’incidence de 87 cas pour 100 000 habitants au 31 août mais ce chiffre baisse par rapport à la fin de semaine dernière où il était supérieur à 100. Cela dit, l’agglo de Tours concentre plus de personnes infectées que le reste du territoire avec un taux d’incidence de 123 cas pour 100 000 habitants (on frôle les 180 à Orléans).

Dans le détail, 27 355 dépistages Covid ont été réalisés du 22 au 28 août en Indre-et-Loire, 3 000 de moins que lors du dernier comptage. 532 tests se sont révélés positifs soit 1,9% du total contre 2% lors du bilan précédent publié le 26 août par l’Agence Régionale de Santé. Tous les autres départements du Centre-Val de Loire affichent un taux de positivité plus élevé.

A l’hôpital, on compte 8 malades Covid en soins conventionnels et 14 en réanimation contre 17 jeudi dernier. En un an, 401 personnes sont mortes des suites du virus dans les hôpitaux du département + 242 dans des EHPAD ou autres centres d’accueil et d’hébergement soit 643 victimes. 4 018 décès ont été recensés depuis le début de l’épidémie en Centre-Val de Loire.

Concernant la vaccination, 453 248 personnes ont reçu une dose dans le département dont 416 907 qui ont un schéma vaccinal complet (une dose pour le vaccin Johnson & Johnson, deux pour les trois autres). Cela représente deux tiers de la population tourangelle et 15 000 de plus en 5 jours. Pour exemple, 100 000 doses ont été injectées rien qu’au vaccinodrome de Saint-Avertin, un site qui ferme ce vendredi 3 septembre pour être transféré à Joué-lès-Tours.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !