jeudi 9 février, 2023

Ingénieurs en grève pour leurs salaires

Un mouvement assez inédit pour faire pression sur une direction nationale.

Ce vendredi, partout en France, les salariés des 13 agences d’Euro Engineering (750 personnes au total) étaient appelés à débrayer pendant 2h afin de signaler à leur direction qu’elle ferait bien de changer de politique au sujet de leur rémunération. Aux Granges Galand de St Avertin, environ un tiers des 30 employés du site Tourangeau ont suivi le mouvement avec le soutien des syndicats CFDT, Solidaires ou FO.

Avec de gros clients comme EDF ou Radial, répartis sur un large secteur (Amboise, Château-Renault, Vendôme), Euro Engineering propose des services de conseils via ses ingénieurs envoyés en mission dans les entreprises. « Ca fait 4 ans que l’on a pas eu d’accord syndicat-direction sur les salaires » déplore Vincent, principal délégué syndical en Touraine. « Il y a un an, il y avait eu des discussions autour de la création d’une prime d’intéressement (qui permet aux salariés de toucher une prime en fonction des bénéfices, ndlr). La direction était d’accord mais a finalement changé d’avis cet été. Désormais, elle ne propose que des primes de quelques centaines d’euros au mérite et qui toucheront 10% des salariés ».

Le représentant de la CFDT en profite pour pointer le revenu moyen assez bas alloué aux salariés du groupe (anciennement connu sous l’enseigne France Energie) : « en moyenne, un ingénieur gagne 40 000€ par an. Nous, on est plutôt à 35 000€. Et pourtant, l’entreprise se porte bien : son chiffre d’affaire a augmenté de presque 50% entre 2013 et 2014. Le résultat est très positif… et on augmente moins les salariés ! Certains n’ont vu leur salaire évoluer qu’une seule fois en 5-6 ans » sachant, par ailleurs, que selon notre interlocuteur la moyenne d’âge des équipes est de 33 ans et l’ancienneté moyenne de 4 ans.

Vincent a désormais rendez-vous mercredi prochain avec la direction nationale pour une réunion où la rémunération sera à l’ordre du jour. S’il revient en Touraine sans avancées, il n’hésitera pas à appeler de nouveau à la mobilisation.

O.C.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !