lundi 6 février, 2023

SPECIALISTES EN ENTREPRISE : Grosses difficultés avec ma chef…

Chaque semaine nos expertes répondent à VOS questions. Envoyez-les à [email protected]

Bonjour,
J’aurai besoin de conseils.
En décembre 2013, j’ai signalé les problèmes relationnels que j’ai avec ma chef de service, à la responsable RH.  On a eu un RDV tous les trois, mais cette réunion n’a rien donné. J’ai toujours tenu moralement mais au bout de plus d’un an, ces problèmes avec ma chef de service m’épuisent ; je suis en arrêt maladie depuis une semaine, pour 14 jours. En fait, je ne sais que faire, j’ai envie de partir car toutes ces histoires me minent surtout que je n’ai pas évolué dans mon entreprise mais, en même temps, j’ai envie de rester car je ne suis pas en tort, je fais mon boulot du mieux que je peux…
Ce que je reproche à ma chef de service, c’est de mal me parler, m’insulter, de toujours chercher midi à quatorze heures, de chercher des preuves que je travaille mal et de me pousser à la faute afin de me faire virer. Elle me l’a déjà dit clairement qu’il était temps que je m’en aille !
Mon problème c’est aussi qu’il n’y a pas de témoins et que les choses graves se passent seulement à l’oral. Comment puis-je me sortir de cette situation ?
Jean-Pierre

————————–

Jean-Pierre,

Votre chef de service a-t-elle trouvé des preuves de votre « non-travail » ? Si oui, les a-t-elle transmises à la RH ? Si non, vous êtes dans le cas de parole contre parole… et là cela devient compliqué. Je ne sais si votre chef de service vous pousse réellement à la faute, ou si elle se plait à vous déstabiliser.  Y a-t-il d’autres personnes qui « subissent » votre chef de service ? En avez-vous parlé autour de vous dans votre service ? Quelle est la réaction des autres ? Qu’a dit votre médecin ?

Le premier conseil que je pourrai vous donner est de retourner voir votre RH et d’insister pour être muté ailleurs… et si rien ne bouge, d’en parler encore plus haut. Seconde possibilité : cesser de subir et affronter, mais cela comporte des risques… et enfin troisième conseil : prenez vos cliques et vos claques et cherchez un travail ailleurs… On n’a qu’une seule vie et il est dommage que vous ayez déjà souffert depuis plus d’un an ! La qualité de vie au travail est tellement importante ! Courage et prenez votre vie en main…

 

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !