mercredi 29 juin, 2022
  • La Gloriette
  • AZG

11 élus plaident pour une région Centre Val de Loire agrandie

Ils signent une tribune parue ce mardi.

C’est un petit coup de pression supplémentaire pour le gouvernement, une action collective dans laquelle figurent des frondeurs désormais bien identifiés comme Laurent Baumel et Jean-Patrick Gille, députés d’Indre-et-Loire. Dans une tribune publiée ce mardi sur le site du Nouvel Obs et accessible en intégralité ici, 11 élus (10 députés + le président du Conseil Général d’Indre-et-Loire, Frédéric Thomas) demandent solennellement l’élargissement des frontières de la région Centre et sa fusion avec les Pays de la Loire, option qui n’est plus du tout dans les tuyaux depuis un bon moment alors même que le Sénat se penche de nouveau sur la réforme territoriale cette semaine. Le seul changement évoqué aujourd’hui c’est une modification du nom de la région Centre qui deviendrait Centre Val de Loire mais en gardant ses six départements actuels (du pur marketing pour les touristes en somme).

« [Notre] revendication est soutenue par une grande majorité des habitants de la région Centre et de ses élus, toutes tendances confondues » écrivent les signataires de la tribune que nous évoquions ci dessus. « Elle correspond à une histoire et un patrimoine partagés le long de l’axe ligérien, à des coopérations universitaires, touristiques, économiques et culturelles installées. Elle permettrait également de poursuivre l’objectif gouvernemental de réduction du nombre de régions ».

Ce qu’estiment les élus, c’est notamment que le concept d’une région Pays de la Loire n’a jamais vraiment entraîné l’adhésion de ses habitants (comme la région Centre, d’ailleurs…), alors on pourrait la fusionner avec nous sans crisper trop de monde, puis – dans le même temps – satisfaire « 70% » des habitants de Loire-Atlantique en rattachant ce département à la Bretagne (le texte est aussi à l’initiative d’élus bretons).

« Cette nouvelle carte nous apparaîtrait dès lors des plus cohérentes, car d’une part elle regrouperait au sein d’une même région des territoires qui ont eu des liens forts au cours de l’histoire de France, mais aussi et surtout parce que le Val de Loire et la Bretagne à cinq départements sont identifiés et lisibles, y compris à l’étranger » conclue la tribune.

Evidemment, la réalisation d’un tel scénario relancerait le débat sur la capitale régionale : Tours, située au centre de cette hypothétique région Val de Loire, ferait alors certainement pression pour ravir ce titre à Orléans qui ne veut pas perdre son prestige et serait alors capable de demander un rattachement du Loiret à la région parisienne, comme ça avait été évoqué il y a quelques mois. En clair, en essayant de proposer un début de solution plutôt censé, avec cette tribune, les élus risquent bien de réveiller d’autres problèmes… On tourne en rond, non ?

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !