jeudi 9 février, 2023

Le Printemps des Poètes en marche à Tours

Chaque année la ville s’investit particulièrement pour ce rendez-vous des mots.

Titulaire du label Ville en Poséie depuis 2013, Tours donne le coup d’envoi du Printemps des Poètes dès ce samedi 7 mars, sachant que la manifestation se poursuivra jusqu’au 22. Le comédien Jacques Bonnafé est le parrain de cette nouvelle édition au thème étonnant : l’insurrection poétique. 100 ans après sa naissance, le poète Luc Bérimont sera ainsi honoré : « membre de l’école de Rochefort, condisciple de René Guy-Cadou, il s’est attaché à tricoter les mots, les sonorités, à s’insurger en un mot » nous expliquent les organisateurs de la saison poétique annuelle.

40 structures seront impliquées sur ces deux semaines, 12 poètes seront de la partie, plus de cent lieux accueulleront des événements. Bon à savoir aussi : il y aura une large place donnée aux créations « avec « Poèmes couleur cristal », avec « Poésie et performance chorégraphique » avec Raphaël Cottin, Anne-Sophie Lancelin, Josef Nadj , une lecture de Philippe Lebas autour des cahiers de Nijinsky et d’un poème de Paul Celan, avec Poètes et musiciens en Résistance et le collectif Aria Magenta, avec la performance de Jacques Bonnafé, avec La Poésie est une arme chargée de futur au kiosque du parc Mirabeau. Certaines de ces créations font intervenir des artistes, des institutions culturelles et tous les participants aux Brigades d’Intervention Poétique. »

Le clou du spectacle – ou plutôt son inauguration – c’est dès ce samedi 15h Place Choiseul avec la grande nouveauté : « une manifestation de rue poétique » aux slogans sans doute plus polissés mais probablement tout aussi revendicatifs que ceux que l’on peut parfois croiser avec les syndicats. Tout sera une question de formulation et de tournure. Enfin si vous habitez dans un immeuble géré par Tours Habitat, regardez à l’entrée, un poème doit y être affiché.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !