samedi 2 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

Les mammouths passent l’hiver à Tours

Ils vont rester bien au chaud au Muséum d’Histoire Naturelle.

Après le succès de la longue exposition sur les serpents, le Museum d’Histoire Naturelle de Tours remonte très loin dans le temps et s’offre une exposition sur les mammouths, ces éléphants préhistoriques que nos ancètres ont côtoyé jusqu’en Touraine. Au rez-de-chaussée du musée, le petit parcours présente toute une collection de fossiles en rapport avec cet éléphant dont on a recensé pas moins de 170 espèces, c’est ici le mammouth laineux qui est particulièrement mis en valeur avec la présence de deux specimens : un vrai, propriété d’une société, squelétique et trouvé en Sibérie et un faux, avec ses poils, appartenant également à une structure privée. Pour info, le squelette est estimé à 180 000€ (il n’est pas complet, les défenses viennent notamment d’un auitre animal).

Le vrai…

…et le faux (une femelle)

Didier Lastu, directeur du musée nous éclaire : « le mammouth laineux était tout à fait adapté aux très grands froids que l’on qualifie aujourd’hui de sibériens, c’est-à-dire -40 voire -50° l’hiver. C’était une belle bête qui supportait ces grands froids et dont la disparition est assez récente, les derniers se sont éteints il y a environ 4 000 ans. On a trouvé plusieurs squelettes, en Sibérie mais aussi en France; Et même des mammouths congelés avec leurs organes, leurs parasites et leur dernier repas dans le ventre ce qui nous a donné plein d’informations sur leur mode de vie. C’était alors le plus gros herbivore sur Terre et qui peuplait notamment toute l’Europe y compris notre région où l’on a retrouvé des traces (mais pas en Touraine directement) ». Il raconte aussi une anecdote : parfois, lors des découvertes de mammouths coneglés, les populations sibériennes donnaient leur viande aux chiens…

Mais pourquoi le musée Tourangeau a-t-il soudainement eu envie de s’intéresser au mammouth ? Eh bien c’est un peu un hasard… « certains visiteurs nous l’ont demandé et surtout j’ai retrouvé récemment quelques fossiles de mammouths dans les réserves » explique Didier Lastu. « Je ne savais pas qu’on en avait autant, nous possédons aussi des fossiles d’autres animaux à trompe trouvés en Touraine et encore plus anciens que le mammouth, c’était donc l’occasion de les présenter. Le reste provient de prêts des musées d’Autun, Orléans, Chartres ou Le Mans ou de collectionneurs privés ». L’exposition est présentée jusqu’au 14 juin 2015. 

Olivier COLLET

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !