lundi 6 février, 2023

Préparez-vous à dîner tout de blanc vêtu

L’événement est prévu d’ici environ deux mois dans un lieu « exceptionnel » mais encore tenu secret…

Devenu ultra-populaire et incontournable à Paris, le dîner blanc commence à sérieusement manquer aux Tourangeaux. Après trois éditions en 2010, 2011 et 2012 il a été annulé deux fois de suite à cause d’une météo capricieuse. Jamais deux sans trois dit le proverbe ? Non, cette année, il aura lieu. Coûte que coûte. C’est en tout cas ce que nous a promis son organisatrice : Nathalie Molisson, à la tête de l’agence Tourangelle NMC Organisation.

Fidèle à ses principes, elle ne veut pas trop en dire sur l’événement. Impossible pour l’instant de savoir la date prévue mais sa révélation est imminente : « je vais prévenir les premiers invités samedi soir » annonce-t-elle. En revanche, pas question de révéler le lieu. Seule elle sait où se déroulera le repas. Elle ne l’a même pas dit à ses parents et s’amuse que « chaque année, on vienne dans leur bar pour leur demander des informations. Mais je ne le dirai à personne parce qu’un secret se divulgue trop vite ». Tout ce qu’on sait, c’est que ça se passera à Tours Centre, dans un lieu qui marquera les esprits. Pas le parvis de la cathédrale, ni le Château de Tours ni l’Hôtel du Grand Commandement : c’est là que s’étaient déroulées les premières éditions et Nathalie Molission a trop de spots où elle a envie de manger pour revenir deux fois au même endroit : « j’ai des idées pour les 5 prochaines années » confie-t-elle.

Plus de 200 convives attendus

Les paris sont donc ouverts. D’ailleurs, certains convives se lancent chaque année des défis pour tenter de deviner la destination finale. D’autant que l’organisatrice brouille les pistes : elle donne rendez-vous à un endroit avant d’emmener tous les invités en procession jusqu’à leur « restaurant de rue » une demi-heure plus tard. Car voilà comment se déroule un dîner blanc : à 19h30, tout le monde se retrouve quelque part. Deux impératifs : venir habillé en blanc des pieds à la tête et apporter sa nourriture et la vaisselle (attention, carton et plastique strictement interdits !). A 20h, une fois le lieu atteint, tout le monde installe tables et chaises préalablement cachées dans un camion. Et à 23h, tout est remballé afin de laisser le lieu tout à fait propre « comme s’il ne s’était rien passé ». D’autant qu’aucune autorisation n’est demandée à l’avance, toujours dans le souci du secret.

Lors de la dernière édition, le dîner blanc tourangeau avait réuni 200 convives. Cette année, ils devraient être plus nombreux « mais pas trop », notamment pour des raisons de sécurité. Mais la priorité de Nathalie Molission, c’est surtout de rendre cet événement « magique », un mot qu’elle prononcera au moins 5 fois en 20 minutes. C’est ainsi pour elle une façon de mettre en valeur le patrimoine ligérien : « Les Tourangeaux ne se rendent plus compte que leur ville est incroyable, magique. Et puis c’est vraiment une soirée conviviale : les plats et les bouteilles traversent les tables, tout le monde mange ensemble. » Bref, on sent bien que ça lui manque de ne pas avoir tenu son engagement en 2013 et 2014 juste à cause de la pluie ou du froid. Voilà pourquoi elle prévoit une date plus tôt cette année, histoire d’avoir plus de marge de manoeuvre si jamais elle doit repousser l’échéance. On espère que non.

Olivier COLLET

Notre Top 5 des lieux où on organiserait bien un dîner blanc si on était à la place de Nathalie Molisson :

1 – Sur le Pont de Fil
2 – Dans le jardin du Musée des Beaux-Arts
3 – En haut d’une tour d’habitation
4 – Sur le terrain du TVB au Palais des Sports
5 – Place du Monstre

Une page Facebook est ouverte pour en savoir plus.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !