lundi 6 février, 2023

3 600€ pour un livre sur l’histoire de St Martin

La vente a eu lieu ce mardi soir à l’Hôtel de Ville pour lancer la souscription qui permettra de financer la rénovation de la Basilique.

Les cartes postales, les pin’s et la page Facebook c’est bien mignon, mais Tours a besoin de symboles pour qu’on parle de la souscription lancée afin de permettre de faciliter le financement des travaux qui permettront de rénover la Basilique St Martin, un chantier à 1 709 000€ Hors Taxe. C’est donc pour cela qu’elle a ramené la statue de l’évèque de Tours dans la cour de l’Hôtel de Ville et l’y laissera jusqu’à ce dimanche 15 mars. C’est aussi pour cela qu’elle a réuni plus de 400 personnes dans la salle des fêtes de la mairie ce mardi soir pour essayer de convaincre des mécènes de faire des dons, en tant que particuliers ou professionnels, notamment via le site Internet spécialement créé pour l’opération.

« On a besoin de vous »

Etaient présents des élus (régionaux, départementaux ou de la ville – mais pas la conseillère municipale chargée de St Martin Cécile Chevillard qui a préféré faire campagne pour les départementales), des représentants de l’armée et des communautés religieuses, du monde économique (MEDEF, CGPME, CCI) ou encore de la Direction Régionale des Affaires Culturelles ou des consulats étrangers.

Tout ce petit monde a écouté le VRP de St Martin à la ville de Tours : l’adjoint au rayonnement Christophe Bouchet. « On a besoin de vous ! » a-t-l lancé à la tribune, et tant pis pour « les grincheux » qui trouvent qu’une telle mobilisation d’une commune est malvenue dans un pays laïc. Serge Babary aussi a tenté de faire taire ces derniers en rappelant que « la ville est propriétaire de la Basilique ». Mais surtout, la corde que tous veulent faire vibrer, c’est celle du chauvinisme. Oubliez Rabelais et autres Balzac, « Martin de Tours est le Tourangeau le plus connu à l’étranger, mais méconnu à Tours », cette ville où il a été inhumé en l’an 397 après un vol de son corps, cette ville où il a été nommé évèque presque de force a rappelé Frédéric Dutrèche en faisant sa biographie devant l’assistance.

Un argumentaire qui semble faire mouche. Alors qu’une convention liant officiellement Tours et la Fondation du Patrimoine (l’organisme qui collecte les fonds) a été signée ce 10 mars, 23 604€ avaient déjà été récoltés pour les travaux grâce à la communication engagée ces dernières semaines. L’un des heureux mécènes, couvreur retraité, ayant ainsi été appelé à témoigner. Un autre mécène s’est illustré : Dominique Lavallée, gérant de la société Tourangelle Maisons Ericlor. Après une belle bataille avec un autre spectateur, il s’est offert – pour 3 600€; 12 fois le prix de départ – un livre sur la vie de St Martin édité à Tours en 1699 et dédicacé pour Louis XIV. « Je suis très ému. Ce livre c’est une partie de l’histoire Tourangelle. J’aimerais le partager dans mon entreprise » explique ce grand passionné d’architecture dont le fils est scolarisé à l’école St Martin (ça ne s’invente pas).

Olivier COLLET

Info Tours vous propose de découvrir les photos de la soirée :

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !