jeudi 9 février, 2023

« Notre Monstre » a fêté ses dix ans

Le 31 octobre, Jean Germain, Christine Beuzelin, Jean-Patrick Gille et tout plein de Tourangeaux ont rendu hommage à une œuvre d’art contemporain désormais mythique… Retour sur la soirée…

« Ce Monstre avait été taggué, menacé d’être démoli » se souvient Jean Germain. L’ancien maire de Tours est venu à la Boum du Monstre vendredi soir Place du Grand Marché… C’est lui qui était aux affaires à l’Hôtel de Ville lorsqu’il a été érigé. Et il en est fier : « 10 ans après, tout le monde est satisfait. C’est un emblême de la ville, mi-homme, mi-animal ». Et le sénateur confirme une évidence : « bien sûr, moi aussi j’ai déjà donné rendez-vous à quelqu’un Place du Monstre ».

D’autres photos par ici…

Invitée à s’exprimer pour l’actuelle mairie, l’adjointe à la culture Christine Beuzelin a salué une sculpture s’incrivant dans un bel espace public. « Une oeuvre d’art doit attirer le regard, créer la vie autour d’elle ». Un sentiment partagé par les nombreux élus et adjoints présents (Olivier Lebreton, Pierre Commandeur, Céline Ballesteros, Nadia Hamoudi..). Le député Jean-Patrick Gille estime lui que « l’affluence prouve la réussite du projet, c’est un pari gagné qui rompt avec les codes de l’harmonie. La ville ne peut pas être un musée, il faut mettre l’art dans la rue et j’aurai été déçu s’il n’y avait pas eu de polémique ».

C’est vrai que cette affluence, le sourire des enfants, la joie des plus grands, la malice du public déguisé prouve bien que ce Monstre a une importance aux yeux des Tourangeaux. Qu’ils l’aiment, c’est ce qu’ils disent. Il plait, il est rassurant, protecteur, invite à un petit bout de folie dans le quotidien… Alors on lui a fait sa fête. Avec un gros gâteau illuminé de dix bougies. Comme lui, il était à facettes et tout gris. Il y avait des tambours aussi, aprce qu’un monstre ça fait du bruit. Habillé de boules à facettes qui pourraient presque rester là jusqu’à Noël il avait de l’allure. Les plus jeunes lui ont fait des câlins. Et puis maintenant, à quelques pas de ses pieds, une plaque au sol explique qui il est.

Ce Monstre de Xavier Veilhan – qui a remercié la ville pour son « accueil monstrueux » a désormais une histoire gravée dans le marbre. Vivement ses prochains anniversaires.

Olivier COLLET
Photos : Olivier COLLET / James TECHER

 

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !