jeudi 26 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Le schéma directeur cyclable métropolitain adopté

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les élus de Tours Métropole ont adopté ce lundi soir le schéma directeur cyclable métropolitain à travers lequel la collectivité s’engage à réaliser dans les années à venir 350 km dédiés de voies cyclables à travers 13 grands itinéraires.

En 2013, lors de l’élaboration de son Plan de Déplacement Urbain, l’intercommunalité avait fixé comme objectif d’atteindre 9% de déplacements à vélos sur son territoire d’ici la fin 2023. A moins de deux ans de cette échéance, force est de constater que l’objectif est loin d’être atteint avec seulement 4 à 5% de déplacements à vélo, selon Michel Gillot, élu métropolitain délégué à la question.

Pour ce dernier, « il va falloir pédaler un peu plus fort » dit-il sur le ton de l’humour pour justifier le nouveau schéma cyclable présenté. Ce dernier prévoit 350 nouveaux km de voirie dédiée aux vélos à travers 13 grands itinéraires suivants qui dépassent le simple territoire de la Métropole :

  • Monnaie/Esvres-sur-Indre
  • Saint-Antoine-du-Rocher/Montbazon
  • Cerelles-Langennerie/Veigné
  • Larçay/Druye
  • Tours – Petite Arche/Saint-Cyr-sur-Loire – Equatop
  • La Ville-aux-Dames – sud/La Riche – La Grange David
  • Saint-Pierre-des-Corps – gare TGV/Berthenay
  • La Ville-aux-Dames – nord/La Riche – Fac médecine
  • Vouvray/Saint-Etienne-de-Chigny
  • La Membrolle-sur-Choisille/Monts
  • Rochecorbon/Luynes
  • Rochecorbon/Saint-Cyr-sur-Loire – L’Escale
  • Parc Grandmont/Joué-lès-Tours – espace Malraux

L’investissement total est estimé lui à plus de 180 millions d’euros.

A première vue, le projet apparaît ambitieux. Pourtant il n’a pas convaincu tous les élus métropolitains à commencer par ceux de Tours. L’élu écologiste Christophe Boulanger a ainsi évoqué plusieurs manques à son sens : le fait qu’il n’y a pas de hiérarchisation dans ce schéma, mais aussi qu’aucune échéance calendaire soit fixée ou encore que le fléchage budgétaire via des autorisations de programmes soit absent.

Des remarques qui reprennent peu ou prou celles du Collectif Cycliste 37 qui par communiqué expliquait : « ce schéma directeur cyclable métropolitain ne pourra réellement créer de réseau cyclable tourangeau que si celui-ci est priorisé, planifié pour les dix années à venir et évalué chaque année pour mesurer son état d’avancement, le reste à faire et définir le plan d’action pour réaliser cet objectif, que nous espérons tenu à l’horizon 2030. Pour être pertinent, il devra être associé à un référentiel technique crédible. »

Par ailleurs le CC 37 demandait « la mise en place rapidement d’une nouvelle instance de travail, d’échanges et de discussion afin de créer une vraie collaboration avec les cyclistes tourangeaux au niveau métropolitain. »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !