mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Des manifestants anti-pub se font entendre à la Métropole

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Alors que le Conseil Métropolitain présentait ce lundi soir son projet de règlement local de publicité intercommunal (RLPi), une vingtaine de personnes sont venues manifester devant la salle du conseil au moment de son lancement. Les personnes présentes, membres des collectifs RAP (Résistance à l’agression publicitaire), ANV Cop21 et Paysage de France, ont étalé dans le calme des banderoles publicitaires au sol et demandé un entretien avec les élus.

Le reproche fait par les manifestants, c’est l’absence de dialogue avec les associations et collectifs cités plus haut dans le cadre de la préparation de ce projet. Mathilde, membre de RAP explique ainsi : « Notre enjeu est de limiter la taille et la densité des espaces publicitaires dans l’espace public et notamment d’interdire ceux à affichage numérique. On avait travaillé sur le sujet dès 2018 et avions des relations avec les élus, mais depuis le Covid nous n’en avons plus. Nous demandons simplement de pouvoir échanger sur le projet avant qu’il soit arrêté. »

 Du côté de Tours Métropole, Laurent Raymond, vice-président en charge du projet, a rappelé en présentant la délibération la procédure qui avait été validée en 2018, à savoir un travail d’échange lors de l’avant-projet avec des réunions avec les professionnels et les associations en 2019, ainsi qu’une communication continue sur son site internet.

Ce RLPi, s’inscrit dans le cadre du Grenelle II et doit limiter les affichages publicitaires, notamment en interdisant ceux lumineux la nuit à partir de 23h et jusqu’à 7h le lendemain, ou encore les publicités sur clôture, en toiture ou terrasse… De façon générale, les surfaces d’affichage vont réduire. Au lieu des 12m² autorisés aujourd’hui, celles-ci seront selon les zones autorisées entre 3m² et 10,5m². Tours Métropole a en effet choisi l’option de retenir 4 zones distinctes sur son territoire : Une première zone aux abords des monuments historiques, bords de Loire, de Cher et périmètres protégés. Dans cette zone, la publicité y sera très encadrée.

La deuxième zone correspond aux secteurs résidentiels. Ici sera admise sur le domaine privé la publicité sur mur de bâtiment dans la limite de 3m2 et de 2m2 dans l’espace public (8m² sur Tours, Joué-lès-Tours, Saint-Pierre-des-Corps).

La 3e zone correspond elle aux « axes structurants », zones commerciales et zones d’activités. L’affichage publicitaire peut aller jusqu’à 10,50m². 

Enfin la dernière zone est réservée aux cinq communes de Villandry, Berthenay, Chanceaux, Druye, Saint-Etienne-de-Chigny).  

Ce règlement devrait être validé définitivement en 2022 pour une application en juillet de cette même année.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !