Replay37, 20/03/23 – Vins de Bourgueil, manif de Greenpeace, Ballan Chante… Nos images du week-end

Chaque lundi Info Tours revient sur une partie des événements du week-end en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce 20 mars.

 

1 – Fête des Vins de Bourgueil

Pour sa 19e édition, l’événement a réuni plusieurs dizaines de vignerons et vigneronnes de l’appellation de l’ouest tourangeau sur le Boulevard Heurteloup à Tours. Si la matinée semble avoir été calme, la foule s’est densifiée dans l’après-midi. Un public plutôt curieux, venu déguster les rouges, les rosés… et quelques blancs, encore plus rares que sur le territoire de Chinon mais néanmoins présents. Des bouteilles qui subissent l’inflation, un domaine nous confiant par exemple que le coût des bouteilles avait doublé, passant de 30 à 60 centimes l’unité ce qui l’a amené à augmenter ses prix de 30 centimes par millésime. Même la galette bourgueilloise, célèbre pâtisserie qu’on ne trouve qu’à Bourgueil, et ponctuellement à Tours, n’y a pas échappé. Autre inquiétude : la pérennité de l’événement. Selon plusieurs participants, la mairie de Tours mettrait des bâtons dans les roues à l’appellation qui pourrait renoncer à une 20e édition si les discussions restent difficiles.

 

2 – Manif de Greenpeace

Samedi matin, l’association Greenpeace s’est rassemblée Place du Grand Marché à Tours dans le but de dénoncer l’extraction minière. « En novembre 2022, à la COP27 en Egypte, Emmanuel Macron s’est déclaré pour l’interdiction de l’exploitation minière des océans. Ce changement de position (le gouvernement français ayant dans un premier temps soutenu l’idée de l’exploitation) est intervenu suite à une forte mobilisation de la société civile, des scientifiques et des populations du Pacifique qui ont vivement dénoncé cette industrie » écrit la structure espérant qu’il en sera de même pour tous les projets du genre, et pas que ceux qui concernent la mer.

 

3 – Ballan Chante

Découverte au printemps de Bourges, c’est tout naturellement que Chapau Prog a demandé à Alice Animal d’ouvrir cette édition de l’événement organisé ce week-end à La Parenthèse. Tout à sa blondeur électrique, entre guitare et voix, énergie et douceur, elle explore devant la centaine de spectateurs un univers fait de rock, pop et balade, entre autres avec Kent. Au fil de son concert, ses fêlures et sa révolte, mais aussi ses sentiments amoureux font découvrir une artiste au charisme à fleur de peau.

Créé à la fin de l’année 2020, en pleine pandémie, le groupe « Villa Fantôme » marqué par les influences comme Clash, Police, Cure, le groupe envahi la scène avec un rock ou punk rock très présent. Le pari de chanter en fiançais n’enlève rien à la force de l’interprétation et l’ensemble des musiciens prouvent par leur talent que ce groupe trace son avenir avec l’expérience de son passé et son savoir-faire. « Parpaing Papier » clôture cette cession de Ballan Chante, c’est sans doute le groupe qui nous a le moins convaincu, une sono trop forte qui rend incompréhensible la plupart des paroles, dommage, car le spectacle et la démesure de Martin Hallier, le chanteur aurait pu à lui tout seul nous faire savourer ce moment.

Olivier Collet et Roger Pichot

À lire sur Info Tours

Suivez l'actualité en temps réel

Météo

TOURS Météo

Recherche

StorieTouraine - L'actu en résumé

Inscription à la newsletter

Agenda