samedi 28 janvier, 2023

Aux Deux-Lions, le parking du cinéma en partie remplacé par un parc urbain avec installations sportives

C’est parfois compliqué de trouver une place sur le parking du cinéma CGR des Deux-Lions de Tours… et ça risque de ne pas s’arranger. Plus gros complexe du département avec jusqu’à 900 000 entrées annuelles, le multiplexe voit son parc de stationnement régulièrement utilisé par les travailleurs du quartier, pas seulement les personnes venues voir un film. Mais ce qu’on ne sait pas forcément, c’est qu’une partie du terrain n’est pas à lui mais à la Société d’Equipement de la Touraine. Une parcelle située face à l’Heure Tranquille et le long de la Rue Carmet.

A la base elle était prévue pour accueillir une école d’architecture qui n’a jamais vu le jour. Eh bien la SET vient de décider de se réapproprier les lieux pour un autre projet.

Il ne sera pas question d’éducation… mais d’espace public. « Dans cet espace de 6 000 m², jusqu’à présent réservé au seul usage du stationnement des quatre roues et deux roues, sera disponible à toutes et à tous des équipements de sport en plein air. Des aménagements ludiques seront installés dont circuit vélo-trottinette, table de tennis de table, paniers de baskets. Les habitantes et habitants du quartier des 2 Lions pourront investir ce nouvel espace et l’exploiter à leur guise » annonce l’entreprise dans un communiqué.

Les choses vont se passer très vite : le parking fermera le 31 janvier 2023. Autres solutions pour se stationner : le parking souterrain de l’Heure Tranquille (payant, mais rarement saturé) ou les 279 places du CGR et du McDo.

« En ce qui concerne, l’accès aux places de parking pour les personnes à mobilité réduite, celles-ci seront, dans un premier temps, accessibles et conservées au même endroit dans l’attente d’une solution de remplacement adaptée » indique également la SET qui envisage à l’avenir des logements bureaux sur le site. Rappelons que d’autres projets d’envergure sont en cours dans le secteur, de plus en plus urbanisé : un nouveau pôle d’enseignement supérieur le long de l’Avenue Pont-Cher, un futur « green-tech center » près du Lac de la Bergeonnerie (au niveau de l’actuelle école Polytech amenée à déménager) ou encore la création d’un square en bord de Cher.

Le coût de ce projet de parc sportif urbain n’a pas été précisé.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !