dimanche 25 septembre, 2022
  • Avoine saison culturelle

Tours : le projet de rénovation du Haut de la Tranchée avance

En fin de semaine dernière, en compagnie d’une partie des habitants qui se sont impliqués dans la réflexion sur la rénovation du Haut de la Tranchée, la Ville de Tours a présenté les différents scénarii que l’architecte et le cabinet retenu pour l’aménagement vont désormais se saisir pour les études de faisabilité.

Depuis août 2021, c’est un collectif de 110 personnes, répartis en six groupes distincts et composés pour l’essentiel d’habitants du secteur, qui ont travaillé et réfléchi en webinaires, visites sur le terrain, ou ateliers… à l’avenir du Haut de la Tranchée. Le projet de rénovation avait en effet été remis à plat par l’équipe du maire Emmanuel Denis après son arrivée à la tête de la ville. Depuis la Municipalité s’était engagée à mener un travail de construction avec les riverains. Une concertation qui a conduit à l’élaboration de trois scénarii basés sur le travail du collectif justement.

Les 110 personnes membres de celui-ci ont axé leur réflexion sur le périmètre retenu par la ville de Tours. « Un périmètre restreint mais dont la ville à l’entière propriété ce qui va permettre d’avancer plus vite » explique Cathy Savourey, adjointe à l’urbanisme. Ce périmètre est centré autour de l’école, le haut de la place avec l’ancienne mairie et les parvis.

Parmi les axes retenus, on retrouve dans les grandes lignes la végétalisation du secteur, « pour répondre au défi climatique », la rénovation de l’école, la conservation à minima de la façade de l’ancienne mairie, la création d’une maison de la démocratie, ou encore la création d’une coulée verte reliant l’avenue Maginot à la rue des Bordiers…
 Les différents scénarii du plan guide établi, reprend donc ces éléments avec différentes options : extension de l’école sur la partie sud-ouest ou à l’est, passage de la coulée verte au nord ou plus en cœur d’ilot… mais dans les grandes lignes, les habitants présents ont signifié une envie de redynamiser le secteur et de créer des espaces doux et des lieux de convivialité et notamment un espace pour les associations. L’envie d’un belvédère avec pourquoi pas un roof-top est également souhaité.

Désormais, le cabinet « Attitude Urbaine » qui a été retenu avec l’architecte Johansen, vont désormais étudier ces éléments, tandis qu’un comité de suivi composé d’une vingtaine d’habitants continuera d’accompagner le projet.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !