lundi 3 octobre, 2022

La mairie de Tours aux couleurs de l’Ukraine

Ce jeudi 24 février la Russie et l’Ukraine sont officiellement entrées en guerre avec l’entrée des troupes de Moscou sur le territoire ukrainien et des bombardements dans tout le pays. En quelques heures on recensait déjà plusieurs dizaines de morts dans les deux camps selon les premières déclarations des autorités ukrainiennes qui ont mobilisé leurs réservistes, fermé leur espace aérien aux vols civils et exhorté l’Union Européenne à s’unir pour les soutenir face à ce qu’elles considèrent comme une invasion de grande ampleur.

Justement, la communauté internationale a vivement réagi pour condamner la décision du leader russe Vladimir Poutine : la France a appelé ses ressortissants à quitter le pays et Emmanuel Macron a prononcé une allocution de 3 minutes 30 à la mi-journée après avoir présidé un conseil de défense à l’Elysée. Le chef de l’Etat qui prévoyait d’ici la fin de journée une réunion avec ses alliés du G7 et une avec les 26 autres pays de l’Union Européenne. Un sommet de l’organisation internationale OTAN est programmé ce vendredi.

L’émotion est également vive en Touraine où le maire de Tours Emmanuel Denis annonce l’accrochage d’un drapeau ukrainien sur le fronton de l’hôtel de ville, aux côtés des drapeaux de la France et de l’Union Européenne. A la nuit tombée, la mairie sera également éclairée en bleu et jaune – les couleurs de l’Ukraine. « Conformément aux engagements de la France et de l’Union Européenne, la Ville de Tours condamne avec la plus grande fermeté l’attaque militaire de l’Etat russe contre l’Ukraine. Les hostilités doivent immédiatement cesser et céder la place au dialogue diplomatique » déclare l’élu.

Plus tôt dans la journée, le comité départemental tourangeau du Mouvement de la Paix a également réagi : « C’est une nouvelle violation de la législation internationale, une violation des principes de la Charte des Nations Unies. C’est une nouvelle source de tension en Europe surarmée, avec nombre d’armes nucléaires, qui menace la paix. Tout doit être fait pour éviter la guerre. Les solutions ne peuvent être que politiques, diplomatiques, et négociées dans le respect de la Charte des Nations Unies. »

A noter que l’Université de Tours indique qu’actuellement aucun étudiant tourangeau n’est détaché en Ukraine.

Photo d’illustration.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !