mercredi 5 octobre, 2022

Le rond-point Saint-Sauveur de Tours va changer de visage en 2022

Dans la nuit du 6 au 7 novembre, une jeune femme de 24 ans a été percutée par une voiture alors qu’elle traversait le Boulevard Winston Churchill de Tours au niveau du rond-point Saint-Sauveur. Mère d’un enfant de 4 ans et pompier volontaire, Marine est mort quelques heures plus tard des suites de ses blessures. Son décès a déclenché une vive émotion, jusqu’à l’organisation d’une marche blanche par ses proches ce samedi 11 décembre. Une cinquantaine de personnes y ont participé. De son côté, le conducteur impliqué est en détention provisoire pour homicide involontaire aggravé par un délit de fuite. Il avait quitté les lieux de l’accident après le choc avant de se rendre quelques heures plus tard. Il assure qu’il n’avait pas consommé d’alcool ni de stupéfiants (mais c’est impossible à prouver).

Un mois après le drame, la ville de Tours réagit à l’affaire…

Ce lundi 13 décembre, elle annonce un projet de réaménagement du rond-point d’ici l’été 2022. « Ce giratoire est l’une des entrées automobiles de Tours, et voit passer 50.000 véhicules par jour, ce qui en fait l’un des deux plus gros carrefours entre Loire et Cher, avec le rond-point des Français Libres » explique-t-elle pour justifier le chantier, au-delà de la nécessité de sécuriser la zone notoirement reconnue comme dangereuse.

L’objectif de la municipalité est de créer un carrefour dit « à la néerlandaise » c’est-à-dire avec des voies clairement identifiées selon sa destination et son mode de transport. Cela permettra « d’assurer la sécurité et le confort des cyclistes et des piétons tout en minimisant les risques d’accidents entre véhicules motorisés et en permettant d’écouler un trafic automobile important. Le giratoire Saint-Sauveur s’y prête particulièrement, et l’espace nécessaire aux aménagements est déjà disponible sans avoir à réduire l’espace destiné au trafic motorisé » détaille la ville qui parle d’une première à l’échelle de Tours Métropole.

Le projet, qui n’est pas encore chiffré financièrement, devrait ressembler à quelque chose comme ça :

On ignore également combien de temps dureront les travaux. A noter qu’en amont de cette opération, dès janvier, la largeur du Boulevard Churchill sera réduite à l’approche du rond-point Saint-Sauveur et des bandes ajoutées sur le goudron pour forcer les véhicules à ralentir avant d’arriver au passage piéton.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !