mercredi 27 octobre, 2021
  • Elections CCI
  • FILBLEU

[Photos du jour] Les débuts timides de la Foire de Tours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Mais ça devrait s’améliorer ce week-end.

Un cafouillage de communication peut tout handicaper… Ce vendredi matin, la Foire de Tours a ouvert au Parc Expo, à une date inhabituelle à cause de la crise sanitaire. C’est la première édition de l’événement depuis mai 2019, après 5 reports à cause du coronavirus. Une épidémie qui a encore joué un sale tour à l’événement fêtant ses 100 ans… La préfecture ayant annoncé que le pass sanitaire ne serait pas obligatoire en début de semaine, avant de revenir sur sa décision jeudi, puis de renoncer à réclamer le fameux sésame vendredi.

Entre temps, le mal était fait…

Après trois heures d’ouverture, la fréquentation est dramatiquement basse. A l’intérieur comme à l’extérieur, l’ambiance est morose chez les exposants qui font le pied de grue en espérant un hypothétique client.

Même si la fréquentation en baisse avait été anticipée, avec seulement 40% des exposants présents (270 contre 650 habituellement), et très peu de restaurateurs sur le village gourmand. Tours Evenements a essayé de les placer au mieux, de combler les immenses vides.

De nombreux exposants confient leur inquiétude face aux investissements réalisés pour faire la Foire de Tours, et certains ne cachent pas leur mécontentement face à l’obligation des tests ou preuve de vaccin imposée la veille de l’ouverture, perçue comme une double peine. Antoine, qui vend du matériel et des machines pour entretenir les espaces verts, s’inquiète de la fréquentation alors qu’il a mobilisé 4 collaborateurs, et déplacé près de 20 machines sur place. De nature optimiste, il espère néanmoins une amélioration de la fréquentation dans le week-end.

Pour attirer le public, de nombreux concerts gratuits sont programmés sur la nouvelle scène extérieure. Une belle occasion de se détendre en découvrant notamment le groupe local Thé Vanille ou encore Jekyll Wood. Tours métropole y va également de son soutien, en proposant de nombreux ateliers à destination des jeunes, comme des ateliers maquillage, des défis de jeux vidéo, ou encore un concours de dessins. De nombreuses initiatives pour attirer du trafic, dont les commerçants espèrent le succès de cette stratégie. Cela pourrait repartir maintenant que le pass sanitaire n’est plus indispensable…

Mais on prévient : l’ambiance a changé, vous pourriez rester sur votre faim avec un village gourmand rabourgi (ce qui n’empêche pas d’y trouver de bonnes adresses).

Pascal Montagne avec Olivier Collet

  • PUSA
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

Happy Média
  • Le Petit Faucheux
  • Happy Média

Articles populaires

Le Petit Faucheux
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !