dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

Ils refusent toujours les fermetures de bureaux de La Poste

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

2 ont disparu ces dernières semaines, d’autres sont menacés.

Lundi soir, le conseil municipal de Tours a voté à l’unanimité un voeu des communistes dénonçant les fermetures de bureaux de La Poste à Tours. C’est la deuxième fois que le sujet s’invite dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville après un 1er débat en novembre. En parallèle, devant la mairie, une manifestation des comités de quartier a eu lieu avant la réunion pour encourager les Tourangeaux à signer la pétition. Voici le texte adopté par les élus :

« Le Conseil municipal, réuni dans sa séance du 19 décembre 2016,

1/  Constatant, sur le contrat tripartite de présence postale territoriale 2017-2020 et sur la présence du groupe postal à Tours : Que ce contrat, fixant la présence postale sur les territoires a pour objectif affiché, au nom de « l’adaptation du réseau aux contraintes économiques » de fermer de nombreux bureaux de postes et ainsi de faire perdurer les suppressions d’emplois au groupe La Poste. Qu’avec ce contrat, il s’agit de passer d’un réseau où les bureaux de poste étaient largement majoritaires, jusqu’en 2014, à un réseau largement dominé par des « partenariats » type relais-commerçant ou géré par des associations bénévoles. Que les mobilisations des postiers, de leurs organisations syndicales, d’organisations d’élus, des usagers réclament le maintien des bureaux de poste. Que précisément le territoire de Tours est concerné par ces mesures. En effet, le service postal est impacté et les transformations proposées : avec la fermeture des bureaux de Rochepinard et de Sainte Radegonde pour être hébergé chez des commerçants et la perspective à terme de fermer également ceux de Colbert et de Montjoyeux.

2/ Considérant, Que compte tenu des impacts cités, cette évolution globale et locale sur la ville de Tours du service public postal est plus que préoccupante autant pour les salariés que pour les usagers tourangeaux. Que si ce contrat est signé tel quel, en particulier dans les moyennes et grandes villes urbaines et aussi dans les communes rurales, cela augurerait une fois de plus de nouvelles fermetures de bureaux de poste, de nouvelles transformations, dont la Ville de Tours les salariés et les habitants ont déjà à subir les conséquences. Que dans une société de plus en plus divisée, sous tension, générant nombre d’inégalités, nos concitoyens ont plus que jamais besoin de protections, de solidarités donc plus de Services Publics de qualité et de proximité.

En conséquence, Le conseil municipal de Tours se prononce contre la fermeture des bureaux de poste prévus par la direction de la Poste, dans les quartiers de Sainte Radegonde, Colbert, Rochepinard et Montjoyeux et pour le maintien de leur activité dans le cadre du service public. Ces quatre bureaux sont indispensables pour la population, pour les personnes plus vulnérables isolées en raison de l’âge ou du handicap.Ils participent comme service public à la vie sociale et économique, au développement du commerce dans la cité. »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !