jeudi 9 février, 2023

Réforme des retraites : des actions avant le 31 janvier en Touraine

C’est une alliance syndicale rare, et quasi inédite dans l’histoire récente : ce lundi 23 janvier, une douzaine d’organisation étaient réunies à la Maison des Syndicats de Saint-Avertin, toutes venues pour faire le point sur la mobilisation du 19 janvier et annoncer leurs intentions d’ici la prochaine grande journée d’action contre la réforme des retraites du gouvernement mardi 31.

CGT, FO, CFTC, Unsa, Solidaires… Mais aussi UNEF pour les étudiants ou une représentante des Gilets Jaunes… Le groupe a affiché sa détermination pour « un refus d’une réforme de l’âge légal de départ et un allongement de la durée de cotisation », le gouvernement souhaitant imposer un départ en retraite à 64 ans au lieu de 62 à l’horizon 2030 et 43 années de cotisation pour une pension à taux plein dès 2027, quand on est actuellement à 42.

« On prend deux ans ferme avec cette mesure alors que d’autres moyens existent, d’autres sources de financements comme l’augmentation des salaires ou l’alignement des salaires des femmes sur ceux des hommes » plaident les organisations syndicales tourangelles qui espèrent une mobilisation au moins aussi importante pour leur 2e défilé, soit autour de 15 000 personnes (elles en revendiquent 20 000 pour le 19 janvier, quand la préfecture en a annoncé 11 600).

Pour mobiliser largement, et au-delà des circuits traditionnels, des distributions de tracts sont prévues ce mercredi et ce vendredi dans des lieux très fréquentés, comme des centres commerciaux. « Il faut encore faire plus de pub pour expliquer que cette réforme ne nous convient pas » expliquent encore les représentants syndicaux d’Indre-et-Loire qui vont par ailleurs tenir des assemblées générales dans les entreprises, mais aussi jeudi 25 dès 18h à la fac des Tanneurs de Tours ou le lendemain dans les lycées pour envisager des blocus d’établissements mardi 31, en amont de la manifestation départementale programmée à 10h Place de la Liberté.

D’ici là, faut-il s’attendre à des actions coup de poing ? Les leaders syndicaux n’ont pas vraiment répondu, mais laissent la porte ouverte à tout type d’action. Ce lundi des profs d’Amboise se sont notamment mobilisés devant le collège de la ville. Et on se demande si les équipes du dépôt pétrolier de Saint-Pierre-des-Corps suivront l’appel à débrayer de 48h lancé dès jeudi dans leur secteur : « Ils ne peuvent pas tout dévoiler car il y a un côté stratégique » nous a-t-on répondu.

Ce qui est sûr, c’est que les Gilets Jaunes appellent à manifester samedi 28 après-midi contre cette réforme des retraites, et invitent les syndicats à les rejoindre. Le rassemblement est programmé dès 14h30 Place Jean Jaurès.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !