lundi 3 octobre, 2022

Saint-Martin-le-Beau éteint la lumière dès 23h

C’est une mesure mise en place dans de plus en plus de communes, notamment des villages : éteindre l’éclairage public une partie de la nuit, pendant les heures où il y a le moins de circulation. Un procédé qui a deux avantages : faire des économies d’électricité dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie (et ce n’est pas prêt de s’arrêter, la guerre en Ukraine tirant encore les tarifs vers le haut) mais c’est aussi un atout pour l’environnement, car trop de lumière cela perturbe pas mal d’écosystèmes.

A partir de ce mardi 19 avril, une nouvelle commune tourangelle rejoint la liste des mairies qui choisissent de couper leurs lampadaires à partir d’une certaine heure : Saint-Martin-le-Beau.

La décision de la municipalité consiste à éteindre tout l’éclairage de ses rues de 23h à 5h du matin 7 jours sur 7 à l’exception des lumières du rond-point situé à l’intersection des routes départementales 140 et 83. Des panneaux d’information seront installées aux entrées de la commune afin de communiquer sur cette décision prise par le maire Alain Schnel, élu à ce poste en 2020.

Avant Saint-Martin-le-Beau, d’autres communes ont pris le même type de décision, en expérimentation ou de manière plus pérenne. On peut citer Loches, Montlouis-sur-Loire, La Ville-aux-Dames… Dans les plus grandes villes, le sujet est plus sensible, notamment pour des raisons de sécurité. Cela avait ainsi été évoqué pour Tours mais abandonné pour rassurer les personnes qui marchent dans la nuit, bien plus nombreuses en agglomération dense.

Image d’illustration.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !