lundi 23 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Covid en Touraine : baisse des cas, fermeture des centres de vaccination et nouvelles règles

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le dernier bulletin Covid de l’Agence Régionale de Santé est clair : le coronavirus est de moins en moins présent en Centre-Val de Loire, avec un taux d’incidence qui est désormais de 628 cas pour 100 000 habitants (cela reste toujours élevé puisque le 1er seul d’alerte est à 50). En Indre-et-Loire, on est à 675 ce qui est également en repli par rapport en début de semaine. 3 départements du territoire ont des chiffres plus faibles. Le Cher et l’Indre restent au-dessus.

A l’hôpital, la lente décrue se poursuit : 96 malades hospitalisés pour le département dont 23 en soins critiques. 5 décès ont encore été enregistrés en 3 jours.

Le cap des 500 000 personnes ayant reçu une première injection de vaccin n’est toujours pas franchi en Touraine, ni celui des 400 000 doses de rappel (mais avec le boom des contaminations c’est normal qu’il ralentisse car il n’est plus nécessaire de recevoir une 3e injection si on a eu deux piqûres et le Covid). D’ailleurs, ce faible besoin en vaccins entraîne une adaptation du dispositif départemental précisé ce vendredi par la préfecture.

« Les acteurs du département enregistrent en moyenne 8.000 rendez-vous par semaine, là où le dispositif prévu en janvier dernier était en capacité d’administrer 45.000 doses hebdomadaires (dont 55% par des professionnels de santé de ville) » expliquent les services de l’Etat. Du coup tous les centres ferment cette fin de semaine (Tours, Loches, Joué, Amboise) et désormais tout sera géré par les pharmacies ou les médecins (prises de rendez-vous toujours possibles sur Doctolib). Le centre de Beaumont-en-Véron reste lui actif jusqu’au 9 mars.

« Cette bascule vers les professionnels de santé libéraux et hospitaliers, largement initiée au cours des derniers mois par la montée en puissance des capacités vaccinales en ville et à l’hôpital, s’effectue toutefois de manière progressive. Les responsables de chaque centre de vaccination, en lien avec les services de l’État et les collectivités concernées, ont été invités à moduler leurs horaires d’ouverture pour s’adapter au mieux à la demande sans mobilisation excessive du personnel » poursuit la préfecture.

Une dernière chose à noter : une semaine après l’allègement du protocole sanitaire dans les écoles tourangelles, dès lundi le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux soumis au pass vaccinal (musées, cinémas, restaurants…). Leurs directions pourront tout de même continuer à l’exiger.

De son côté le gouvernement n’exclut pas une levée du pass vaccinal en mars si la baisse des chiffre se poursuit.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !