lundi 28 novembre, 2022

Après Tours, Amboise et Chinon, une 4e ville pour Uber Eats en Touraine

Où s’arrêtera Uber Eats ?

Présente à Tours depuis 5 ans, l’application de livraisons de repas et de courses est aujourd’hui très implantée sur tous les quartiers de la ville, avec pas loin d’une centaine d’offres disponibles (restaurants, fast food ou entreprises qui cuisinent sans avoir pignon sur rue). C’est beaucoup. Et même si la marque américaine est concurrencée par Deliveroo ou Just Eat, elle est assez hégémonique. Ainsi, les challengers français ont le plus grand mal à trouver leur place.

En dépit des critiques sur son modèle économique, de nuisances sonores dans les quartiers  forte concentration de restaurants, des grosses marges qu’elle impose aux établissements et des opacités comme la présence de livreurs qui sous-louent leur compte, la marque est donc devenue incontournable. En tout cas durablement implantée.

Et ça continue. Uber Eats ouvre ainsi son 3e réseau de coursiers tourangeau en moins d’un an. Il y a eu d’abord Amboise en octobre 2021 puis Chinon moins de 6 mois plus tard. C’est désormais à Loches que l’application tente de séduire en travaillant avec 4 enseignes (dont McDonald’s mais aussi La Plancha). Les livraisons seront concentrées sur l’heure du déjeuner et en soirée jusqu’à 23h, avec la promesse de voir arriver sa commande en moins de 30 minutes. la marque indique qu’elle espère rapidement étendre son réseau de partenaires lochois.

Désormais, la firme indique qu’elle couvre 70% de la population française avec ses services.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !