jeudi 6 octobre, 2022

Insolite en Touraine : reconstitution d’un bouchon géant à Sainte-Maure

Normalement personne n’aime être bloqué dans les bouchons. On n’avance pas, ça klaxonne, et il y a toujours cette voiture qui n’arrête pas de changer de file en espérant que ça avance plus vite à droite qu’à gauche, puis que ça roule davantage à gauche qu’à droite. Les bouchons nous agacent tellement qu’il existe des études pour calculer combien de temps on perd par an à coller d’autres véhicules lorsqu’on part au boulot, ou qu’on rentre à la maison. Données auxquelles il faut ajouter les queues au péage pour les vacances ou autres virées sur le périphérique parisien un soir de match au Stade de France.

Mais en fait les bouchons ça fait aussi partie de notre mémoire collective. En particulier ceux qui existaient bien avant la construction de l’autoroute A10, quand la Nationale 10 était l’axe privilégié pour rallier le Sud-Ouest depuis Paris. A l’image de la célèbre Nationale 7 qui a eu sa chanson, c’étaient donc des milliers de véhicules qui traversaient Château-Renault, Monnaie, Tours, Chambray puis Sainte-Maure en direction des vacances.

C’est justement à Sainte-Maure-de-Touraine que subsiste une certaine nostalgie de cette époque via l’association Nostal’10. A l’occasion des Journées du Patrimoine, elle organise toute une journée événement en mémoire de cette époque désormais révolue, les bouchons ayant été déportés vers l’autoroute (d’ailleurs en cours d’élargissement pour tenter de limiter les ralentissements).

Ce dimanche 18 septembre, ça va donc bouchonner à Sainte-Maure, commune par ailleurs célèbre pour une autre particularité routière : ses ronds-points carrés. Le programme de la journée s’annonce riche et débutera dès le matin avec l’accueil des participants pour 8h30 et la mise en place du bouchon sur l’ex-Nationale 10 pour 10h. On sera alors en plein plongeon dans les années 60-70, époque de l’essor des congés payés (out véhicule mis en circulation après 1977 est interdit, cela correspondant à l’entrée en service de l’A10). A 14h30, une visite guidée de l’ancienne station-service du Relais Charles Martel toute rénovée par les bénévoles est organisée suivie d’un concours d’élégance.

Les invités s’annoncent prestigieux. « Comme au cours des éditions précédentes, nous auront donc le privilège d’accueillir des membres de l’Association du Patrimoine et des Traditions de la Gendarmerie » indique notamment Nostal’10 qui autorise les véhicules à 2, 4 voire même 6 roues. L’idée est également de se costumer pour donner encore plus une impression de remontée dans le temps.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !